Scandale en DSN : sociétés de St Barthélemy rattachées à la MSA Sèvres Vienne

Les fiascos de la DSN et de la gestion par l’administration française n’en finissent plus et récemment c’est une nouvelle décision aberrante de notre administration qui désespère les experts comptables et gérants de sociétés de la petite île  française de St Barthélemy. Dorénavant, les cotisations de sécurité sociale seront couvertes en métropole, par la MSA Sèvres Vienne.

MSA Sèvres Vienne

RATTACHEMENT À LA MSA  SÈVRES VIENNE EN ST BARTHÉLEMY : UN GRAND FIASCO

Les notables de l’île ont en effet eu la mauvaise surprise après des mois difficiles en raisons des récentes catastrophes naturelles, de se faire imposer à partir de juillet 2017 un passage de la CGSS de la Guadeloupe à laquelle St Barthélemy était rattaché jusqu’à présent vers la caisse MSA Sèvres Vienne.

Pour des raisons politiques la CGSS Guadeloupe ne traitera plus les cotisations de sécurité sociale et ces dernières seront couvertes par la MSA Sèvres Vienne, donc en métropole. Une logique qui peut porter à confusion, provocant des cas plus loufoques  les uns que les autres. Nous pouvons à présent voir des dossiers intermittents du spectacle agricole, coiffure agricole etc.

Mais la « simplification » de la DSN ne s’arrête pas là. En effet, après avoir  effectué l’ensemble des modifications nécessaires pour respecter les nouvelles directives dans les délais pour les cotisations URSSAF, les sociétés de l’île se retrouvent aujourd’hui prises au dépourvu. Les cotisations retraite qui étaient depuis janvier 2017 traitées par l’AG2R de Guadeloupe en DSN ne sont plus traités. Les conventions de gestion et les accords entre les caisses (MSA/CGRR/AGIRC-ARCCO)  n’ayant pas été trouvées,  personne ne collecte les cotisations retraite en DSN.

PAS DE COMMUNICATION, RETOUR AUX DUCS PAPIER…

Comble de l’ironie, ni la caisse MSA, ni la caisse de retraite n’ont jugés opportun de communiquer ces informations à leurs clients.  Pas de courrier, pas d’émail, ni même un message d’information sur la page d’accueil de leur site internet.

Les sociétés doivent donc faire parvenir les DUCS papier à la caisse de retraite afin que leurs cotisations soient prises en compte et faire parvenir une DADS-U en fin d’année.

Nous sommes donc  dans une situation où pour des raisons politiques, un système qui fonctionnait non pas sans mal depuis janvier 2017 a été totalement détérioré pour se retrouver dans une situation intolérable qui nous ramène un an en arrière avec des DUCS et des DADS.

6 Commentaires

  1. Ce n est pas un choix imposé mais une volonté des élus de l’île qui ont exprimé un désir de quitter la Cgss de la Guadeloupe et de gérer par sa propre caisse les cotisations des entreprises de l’île. Le passage des assurés résidents s’est fait en avril 2017 avant une bascule des entreprises en juillet 2017. La seule chose qui n’a pas été prévu c est le paiement des cotisations aux caisses de retraites locales. (pas d’accord avec la msa). Pour la majorité des entreprises le passage a été indolore. Preuve en est je n’ai rencontré aucun problème particulier avec la bascule vers la Dsn Msa

    • Bonjour,
      Nous avons bien précisé dans l’article que ce changement est acté pour des raisons politiques, ce que vous confirmez aussi. Si le passage a été indolore pour vous, cela n’est pas le cas pour beaucoup d’entreprises qui doivent revenir maintenant aux ducs papier afin que leurs cotisations soient prises en compte…

      • Bonjour,
        Je tombe par hasard sur votre article qui le laisse sans voix.
        Vous semblez insinuer que le rattachement à la MSA ne procède que de motivations politiques en parlant d’un sujet que vous ne maîtrisez pas à l’évidence.
        Vous parlez d’un rattachement imposé en juillet après les mois difficiles suite aux catastrophes naturelles, or s’il a bien eu lieu en juillet c’etait avant le passage d’Irma qui date de septembre 2017.
        Si vous connaissiez le sujet de la gestion de la sécurité sociale à Saint-Barthélemy, vous sauriez que le rattachement de Saint-Barthélemy à la MSA Sèvres Vienne a été en réalité décidé pour plusieurs raisons dont vous auriez pu faire état si vous aviez pris la peine de vous renseigner. Et oui, lorsqu’on est élu, on prend des décisions politiques – étymologiquement d’ailleurs.
        Étant la collaboratrice parlementaire du sénateur de Saint-Barthélemy, je n’ai jamais eu connaissance de difficultés d’une telle ampleur.
        Je déplore ce type de publication qui, comme l’a fort justement relevé un commentaire précédent, sert de publicité en véhiculant des informations plus qu’approximatives.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *