La réforme des retraites : à quoi s’attendre pour 2018 ?

La réforme des retraites est un des plus ambitieux projets du programme d’Emmanuel Macron, prévus pour l’année 2018. Celle-ci propose l’instauration d’un nouveau système universel où la retraite serait calculée à partir des cotisations versées ainsi que de l’espérance de vie.

réforme des retraites

SYSTÈME DE RETRAITE ACTUEL

Pour l’instant, les retraites du régime général sont calculées à partir du salaire annuel moyen perçu par chaque salarié tout au cours de sa carrière. Le salaire moyen est multiplié par un taux de liquidation qui peut varier en fonction du nombre de trimestres cotisés.

Actuellement, le système des retraites comporte plus de 40 régimes différents. Le président de la République  souhaite uniformiser le système en appliquant les mêmes règles de calcul pour tous.

RÉFORME DES RETRAITES PRÉVUE PAR MACRON

Le président Macron a l’intention de modifier les règles de calcul de régime en créant pour chaque personne un compte virtuel (« compte notionnel ») sur lequel seraient enregistrées l’ensemble des cotisations retraite versées. Lors du départ d’un salarié à la retraite, toutes les sommes versées au cours de la carrière seront retenues. Ensuite, celles-ci seront divisées par le nombre d’années de vie restantes « en théorie ». L’évaluation de ce nombre sera effectuée à partir de l’espérance de vie pour la classe d’âge concernée. Le président a mentionné aussi que l’âge de départ à la retraite restera inchangé, soit à 62 ans.

Exemple : Un salarié part à la retraite à 63 ans. Il a cotisé 172 000 euros. Si l’espérance de vie pour sa génération est de 80 ans, il lui reste donc  théoriquement 17 ans à vivre. Le montant annuel de sa retraite sera alors égal à 172 000 / 17 =  10 117 euros par an, soit 843 euros par mois.

Les cotisations versées à ce jour continueront à payer les pensions des actuels retraités, le régime par répartition étant conservé. Les cotisations d’assurance retraite ne seront pas supprimées et seront encore prélevées sur les salaires, contrairement aux cotisations d’assurance  chômage et maladie que le gouvernement prévoit à supprimer dès 2018. Les taux de cotisation continueront aussi à différer en fonction des statuts (salariés, indépendants, etc.)

En ce qui concerne les salariés exposés aux travaux pénibles, ceux-ci sont considérés comme ayant une espérance de vie réduite. Le programme prévoit que la « pénibilité »  sera retenue dans la formule de calcul de retraites, mais des informations plus précises sont encore à attendre de la part de gouvernement.

ENTRÉE EN VIGUEUR DE LA REFORME DES RETRAITES

Selon Emmanuel Macron, les conditions de départ pour les salariés qui sont à moins de 5 ans de la retraite resteront inchangées. Pour les autres, la transition va être faite graduellement. En accord avec le calendrier émis par le gouvernement le 6 juin 2017, les discussions autour de la réforme des retraites devraient commencer au cours de l’année 2018.

12 Commentaires

  1. Pour les personnes qui ont travaillé 24 ans comme moi, dans des températures extrêmes (-24 degrés) en chambre froide, rien n’est pris en compte pour la retraite ou le compte pénibilité. C’est pas normal !

  2. Ben…si le montant de la retraite correspond à la rente viagère produite par le total de 45 ans de cotisations à l.euro constant et sans intérêts ni anatocisme. Il vaut mieux que chacun gère personnellement son propre pécule…
    Du coup ce n’.est plus de la solidarité intergenerationmelle mais presque de l.epargne obligatoire sans garanties…
    On est à mon avis pas loin de la spoliation et de l.escroquerie intellectuelle..

  3. ce nouveau système proposé est beaucoup plus juste que celui existant avec des privilégiés et des perdants car en effet il existe actuellement environ 40 systèmes existants suivant les caisses. Dans le nouveau système proposé, tout le monde est logé à la même enseigne et chacun récupère ce qu’il a réellement cotisé, ce système propose aussi une indemnité supplémentaire pour travaux pénibles, personne n’a proposé mieux jusqu’à présent

    • Bonjour,

      En fait, la réforme de retraites devrait prendre en compte l’espérance de vie pour les différentes générations (tranches d’âge). Un compte virtuel (« compte notionnel ») serait crée pour chaque salarié sur lequel seraient enregistrées les cotisations retraite versées. Lorsque le salarié voudra partir à la retraite, on retiendrait alors l’ensemble des sommes versées au cours de la carrière, que l’on diviserait par le nombre d’années de vie restantes « en théorie » (comme dans l’exemple ci-dessus). Ce nombre serait évalué à partir de l’espérance de vie pour la classe d’âge concernée (hommes et femmes inclus).

  4. le gouvernement a des dons de voyance il sait déjà quand on va mourrir j’aimerais avoir un courrier de sa main en m’indiquant la date que je vais mourir je suis trés interréssé si c’est sa je vais faire la fête ainsi que des dettes je m’enfout c’est pas moi qui paiera

  5. je suis très déçu de Monsieur Macron, je n’ai pas reçu en mars 2018 le montant que je recevais précédemment, alors comment je vais manger ? avez vous pensé à toutes les personnes qui sont dans mon cas : vous me décevez Monsieur Macron !

    MV

    • Il sen fou royalement, il exécute les ordres de Bruxelles, vous savez ces gens qui font la pluie et le beau et que n’avons pas voté, merci sarko, fallait voter asselineau, mais il l’avais dit le macron,ah si vous mourez 2ans et bien ce sera tout bénéficie pour qui? on ne sait pas,alors arrêtons de manger des cochonneries et vivons longtemps

  6. Moi je me demande comment on va annoncer aux futurs retraités leur date de décès…monsieur Dupont, je vous informe que vous allez mourir dans 7 ans, donc vous allez percevoir….etc !!!
    Super, on va faire des retraités déprimés :-((

  7. Je suis fonctionnaire depuis 15 ans avant j’ai eu des employeurs multiples.
    J’ai élevé 4 enfants qui sont nés lorsque j’étais dans le privé, je n’ai rien sur ma retraite à ce titre . Seul compte ce qui concerne la période où j’étais dans le public mais mes enfants sont nés avant !
    Pourtant en tant que mère de famille cela a beaucoup ralenti ma carrière…
    Est ce qu’on prévoit de faire plus juste là aussi ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *