Plan vélo : quels avantages pour les employeurs ?

Le premier ministre, Edouard Philippe a présenté récemment le plan « vélo et mobilités actives ». L’objectif de celui-ci est d’inciter les français à se déplacer quotidiennement en vélo  et d’arriver à tripler le nombre de vélos dans les déplacements quotidiens d’ici à 2024. Voici les mesures et les incitations financières qui seront accordées par le gouvernement, tant pour les employeurs que pour les salariés.

plan vélo

PLAN VÉLO : LES PRINCIPALES MESURES ENVISAGÉES

Le plan vélo prévoit que la nouvelle génération apprenne à faire du vélo à l’école, même avant l’entrée en 6e. Il est aussi prévu aussi qu’en 10 ans maximum, la sécurité des cycliste soit assurées avec des feux de circulation et des marquages au sol dans toutes les communes. Le gouvernement s’implique aussi dans le développement des infrastructures en investissant environ 350 millions d’euros sur 7 ans. La SNCF va construire des parkings sécurisés et pour lutter contre le vol,  les vélos devront aussi faire l’objet d’un marquage individuel, équivalent à un numéro d’immatriculation.

LE FORFAIT MOBILITÉ DURABLE : AVANTAGE FINANCIER POUR LES ENTREPRISES

En deux ans, depuis la mise en place de l’indemnité kilométrique, à peine 130 entreprises, représentant 180.000 salariés utilisent le vélo. Le gouvernement souhaite augmenter de 25 à 70% le nombre d’employés se rendant à vélo au travail.  Dans ce sens, l’indemnité kilométrique sera remplacée par un forfait de 400 euros à l’année (200 euros dans la fonction publique). Ce forfait appelé « mobilité durable » va permettre aux employeurs de contribuer aux frais de déplacement domicile-travail de leurs salariés. Ces derniers auront l’avantage d’être exonérés d’impôt et de cotisations sociales.

A compter du 1er semestre 2019 il est aussi  prévu la mise en place d’un barème kilométrique fiscal « vélo » pour les déplacements professionnels ainsi qu’un soutien fiscal à la mise à disposition de flottes de vélos par les entreprises.

Le plan prévoit également un soutien accordé à l’achat de vélos à assistance électrique. Néanmoins, ce projet  est encore en cours de préparation et devrait être publiée par arrêté prochainement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *