ARRCO-AGIRC

L’ARRCO (Association pour le régime de retraite complémentaire des salariés) et l’AGIRC (Association générale des institutions de retraite des cadres) sont des fédérations caisses de retraite complémentaire privées. Elles ont pour objectif de compléter la retraite de base.

ARRCO

L’ARRCO qui concerne plus de 18 millions de salariés et près de 12 millions de retraités, gérait le régime de retraite complémentaire de e tous les salariés du secteur privé, quel que soit leur statut (intermittent, apprenti, soient ouvriers, employés, techniciens, agents de maîtrise ou même cadres) ou la nature et la durée de leur contrat de travail (CDD, CDI, etc.).

AGIRC

L’AGIRC couvre 4 millions de salariés cadres et 2,7 millions de retraités. Elle gère le régime de retraite complémentaire de tous les cadres. Ces derniers ne cotisaient que sur la part de salaire supérieure au plafond de la Sécurité sociale. Les assimilés-cadres pouvaient aussi cotiser à l’AGIRC selon les  dispositions de leur convention collective.

La charge d’affilier les nouveaux salariés à l’AGIRC-ARRCO reste à l’employeur.

Depuis le 1er janvier 2019 ces deux fédérations ont fusionné leurs régimes  pour n’en former qu’un seul, l’AGIRC-ARRCO. Ce régime de retraite est obligatoire pour tous les salariés du privé et continue à fonctionner par point.

POINTS DE RETRAITE

Dans ce système de retraite par répartition, les cotisations versées par les actifs et les employeurs servent à payer directement les pensions de retraite aux plus âgés. La répartition instaure une solidarité entre les générations et les différents secteurs d’activité.

Les cotisations versées par les entreprises et les salariés sont transformées en points retraite. Ils s’accumulent tout au long de la vie professionnelle du salarié. Au moment de la liquidation du régime de retraite (départ à la retraite), le nombre de points, la valeur du point et l’âge de la retraitent déterminent le montant versé chaque mois.   

FONCTIONNEMENT AGIRC-ARRCO

Ce sont des organismes paritaires dont le conseil d’administration est composé de représentants des employeurs et des syndicats de salariés ou de cadres. Ils organisent, règlementent et contrôlent le fonctionnement des institutions de retraites complémentaires en France.

Ce sont l’ARRCO et L’AGIRC qui fixent chaque année la valeur du point de retraite et le salaire de référence pour la retraite des salariés et des cadres.

LIQUIDER SA RETRAITE AGIRC-ARRCO

Depuis le 1er janvier 2015, la retraite AGIRC-ARRCO n’est versé qu’en cas de cessation de toute activité professionnelle (salariée ou non salariée).

4 mois avant la date de départ souhaitée, le salarié peut contacter sa caisse AGIRC-ARRCO ou se renseigner auprès d’un centre d’information CICAS départemental ou télécharger directement les documents de demande sur le site internet AGIRC-ARRCO.

Le salarié doit fournir également :

  • des pièces justificatives, telles que :
    • pièce d’identité, avis d’imposition, livret de famille, IBAN, livret militaire ;
    • des documents justifiant des périodes travaillées (bulletins de paie, contrat ou certificat de travail) ;
    • des documents justifiant des périodes de chômage (attestation Pôle emploi) ;
    • les attestations d’IJSS en cas de maladie ;
  • la reconstitution de sa carrière validée  par l’AGIRC -ARRCO
  • l’imprimé période de carrière qui sera complété des périodes non prises en compte lors de la vérification de sa reconstitution de carrière.

Gestionnaire de paie

Posted in: