Convention collective Métallurgie : grille des salaires 2017

Les salaires minima dans la convention collective métallurgie (ingénieurs et cadres – BO n° 3025) viennent d’être mis à jour. Voici les montants à appliquer pour tous les salariés relevant de cette convention à compter du 1er juillet 2017.

Convention collective métallurgie

CONVENTION COLLECTIVE MÉTALLURGIE : GRILLE DES SALAIRES 2017

L’accord du 20 janvier 2017 a modifié les salaires minima des ingénieurs et cadres relevant de la convention collective métallurgie. Il a été étendu par l’arrêté du 12 juin 2017 (JO du 30). Les nouvelles valeurs sont donc applicables pour tous ces salariés à compter du 1er juillet dernier.

Pour information, le secteur de la réparation d’appareils électriques pour le ménage non associées à un magasin de vente est exclu de l’extension.

Voici les différents minimas annuels à prendre en compte en 2017 pour les ingénieurs et cadres, en fonction de leur temps de travail :


CoefficientBase de 151,66 h/moisForfait en heures : 1607 – 1767 h/an*Forfait en heures : 1768 – 1927 h/an*Forfait en jours : base de 218 jours*Forfait sans référence horaire
6018 884 €21 717 €24 550 €
6818 884 €21 717 €24 550 €
7621 106 €24 272 €27 438
8022 217 €25 550 €28 882 €22 882 €43 115 €
8423 328 €26 827 €30 326 €30 326 €43 115 €
8623 883 €27 466 €31 048 €31 048 €43 115 €
9225 550 €29 382 €33 214 €33 214 €43 115 €
10027 771 €31 937 €36 103 €36 103 €43 115 €
10829 993 €34 492 €38 991 €38 991 €43 115 €
11431 659 €36 408 €41 157 €41 157 €43 115 €
12033 326 €38 342 €43 323 €43 323 €43 323 €
12534 714 €39 921 €45 128 €45 128 €45 128 €
13036 103 €41 518 €46 933 €46 933 €46 933 €
13537 491 €43 115 €48 739 €48 739 €48 739 €
18057 487 €57 487 €57 487 €57 487 €
24076 649 €76 649 €76 649 €76 649 €

*Durée annuelle de travail incluant la journée de solidarité

Ces montants sont applicables en prorata temporis en cas de survenance en cours d’année d’une entrée en fonction, d’un changement de classement, d’une suspension de contrat de travail, d’un départ de l’entreprise ou d’un remplacement provisoire.

168 Commentaires

    • Bonjour,

      Concernant la classification et le coefficient, cela dépend des tâches effectuées dans l’entreprise. Selon la convention collective c’est l’employeur qui décide quelle est votre qualification (coefficient/niveau/échelon) en fonction de vos attributions et votre expérience. Celle-ci devra être ensuite précisée dans le contrat de travail.

      • Bonjour Madame, Florence Verdier

        Merci d’avance de votre réponse, Ma question et la suivante.

        Madame,

        J’ai été embauché au poste de responsable d’achats + gestion magasin
        Mon coefficient et de 215, niveau 3, échelon 3, catégorie étam, convention des industries métallurgiques . Pourriez-vous me dire, si mon coef et le bon ? salaire 1600€ Net sur 13.

        • Bonjour,

          Les accords nationaux relatifs à la classification des emplois des administratifs et techniciens de la métallurgie définissent le niveau III échelon 1 coefficient 215 comme une fonction d’exécution d’opérations techniques ou administratives, réalisées selon un processus standardisé ou selon un processus inhabituel mais avec l’assistance d’un agent plus qualifié. Établissement de documents soit par la transcription des données utiles recueillies, soit sous la forme de brefs comptes rendus.

          A vérifier pour les autres coefficients voisins directement dans l’accord national du 21-7-75 modifié en dernier lieu par avenant du 10-7-92 étendu par arrêté du 19-11-92, JO 27-11-92 et l’accord du 29-1-2000 non étendu portant révision provisoire des classifications.

          A savoir, un baccalauréat technologique et professionnel permet de garantir le classement d’accueil sur votre position. Pareil pour un certificat de la formation professionnelle des adultes 2ème degré; après 6 mois : niveau III échelon 2 coefficient 225.

    • Bonjour,

      Selon la convention collective c’est l’employeur qui décide quelle est votre qualification (coefficient/niveau/échelon) en fonction de vos attributions et votre expérience. Celle-ci devra être ensuite précisée dans le contrat de travail.

    • Bonjour,

      Selon la convention collective c’est l’employeur qui décide quelle est votre qualification (coefficient/niveau/échelon) en fonction de vos attributions et votre expérience. Celle-ci devra être ensuite précisée dans le contrat de travail et le salaire sera en concordance.

  1. Bonjour,

    A quoi peut-on prétendre avec ces caractéristiques ?

    – Coefficient 240
    – Niveau 3
    – Échelon 3
    – Statut : agent de maitrise

    Puis si je passe d’agent de maîtrise à cadre ?

    Merci.

    Alexandre

    • Bonjour,

      Selon la convention collective c’est l’employeur qui décide quelle est votre qualification (coefficient/niveau/échelon) en fonction de vos attributions et votre expérience. Celle-ci devra être ensuite précisée dans le contrat de travail.

    • Bonjour vous pouvez simplement regarder par rapport au brut mensuel et vous trouverez la corespondence.
      Pour cadre il faut savoir que les charges sont plus importante

  2. Bonjour,

    La mise à jour des salaires doit être appliquée suite à la publication de l’arrêté en juin mais puisque l’accord concerne les appointements minimaux sur l’année 2017, doit il avoir une rétroaction au 1er janvier 2017?

    Merci,

  3. bonjour
    J’ai un statut cadre avec un forfait jours de 218 jours.
    J’ai été embauché a un niveau 13 en mars 2007,aucune notification d’échelon et de coefficient .
    Depuis 10 ans mon niveau n’a pas changé.
    Je voudrais trouver la correspondance entre le niveau 13 et le coefficient de votre grille de salaire.
    Aujourd’hui je peux prétendre a qu’elle coefficient ?

    • Bonjour,

      Dans la CCN Métallurgie (accords nationaux) Ouvriers – ETAM – Ingénieurs et cadres (BO 3109), Chapitre 6 Accords nationaux relatifs à la classification des emplois, section 38 il existe une nouvelle classification provisoire. Issue de l’accord du 29/01/2000, elle met un place un dispositif transitoire, une grille de transposition avec des niveaux de 10 à 24 correspondant aux coefficients dans la CCN Métallurgie ingénieurs et cadres – BO n° 3025 du 1972.

      Au niveau 13 dans cette grille de transposition correspond le coefficient 80 dans la grille des salaires présentée dans l’article.

      Veuillez consulter la section 8 Classification des emplois dans la CCN Métallurgie ingénieurs et cadres, notamment la grille de classification en fonction des indices hiérarchiques – afin de vous rendre compte au quel coefficient vous pourriez prétendre aujourd’hui.

  4. Bonjour,

    On me propose un poste de chargé d’affaire en hydraulique. Je suis hydraulicien depuis 15ans.
    A quel salaire net puis je prétendre ?
    Merci

    • Bonjour,

      Selon les informations fournies, vous devriez être intégré au moins sous un indice hiérarchique IIIA, soit coefficient 135 ou plus. Veuillez consulter la CCN Métalurgie, section 8 Classification des emplois afin de vérifier si la fonction proposée correspond bien aux critères d’encadrement dans la position indiquée.

  5. Bonjour,
    Je suis commercial dans une société de matériel médical et fait partie de la convention collective ingénieurs & cadres de la métallurgie n°0650.
    Mon niveau est III et coef de 135 avec une ancienneté de + de 18 ans
    Je suis payé sur une base de 21,976 €/heure pour 151,67 heures/mois puis 8,66 heures
    supplémentaires à125%
    Je voulais avoir si mon salaire correspondait à la grille des rémunérations de la convention
    Merci pour votre réponse
    Cordialement,
    Clément RASPONI

    • Bonjour,

      Selon votre qualification (coefficient 135) votre salaire minima annuel est de 37 491€. Le taux mensuel est donc environ 20.6€/heure. Si vous êtes payés à 21.97€/heure votre salaire est supérieur au minimum conventionnel.

  6. Bonjour,

    Je suis cadre commercial dans la métallurgie et je voulais savoir si les salaires minimums annuels concernent le salaire fixe ou bien la partie fixe et la partie variable.
    Merci pour votre réponse

  7. Bonjour
    Cadre niveau 2 au forfait jour de la convention collective métallurgie, je suis actuellement à l’indice 125.
    J’ai actuellement une proposition d’embauche d’une autre société aussi de cc métallurgie intéressante mais ou on me propose une baisse d’indice à 100.
    Est il possible de diminuer l’ indice dans le cadre d’un changement d’emploi ? et est necessaire que je demande a conserver l indice actuel de 125 au minimum.? En sachant que dans les 2 cas, le salaire minimum est respecté.
    Merci d’avance pour votre réponse
    Cordialement

    • Bonjour,

      Malheureusement lorsque l’on change d’employeur on perd son ancienneté puisque on n’est plus dans la même entreprise. En revanche, vous auriez pu négocier votre contrat en demandant toujours le coefficient 125.

  8. bonjour,

    je travaille dans une entreprise en métallurgie depuis 2001, jusqu’en 2010 j’étais mécanicien monteur et à partir de 2010 je suis passé chef de chantier en faisant des déplacements, niveau IV échelon 3 coef 285, évidement mes charges ont augmentés je suis à 34% de charges, depuis septembre je ne fais plus de déplacements je reste à l’usine, j’ai toujours la qualification de chef de chantier avec les charges qui vont avec. J’aimerai savoir si je peux demander à ne plus avoir cette qualification et surtout ne plus avoir autant de charges ? On m’a dit que pour le calcul ma retraite le fait que je reste avec la qualification de chef de chantier cela change beaucoup, qu’en est-il vraiment ?
    merci de votre réponse
    cordialement

    • Bonjour,

      Évidemment, le fait de cotiser plus en tant que salarié a un impact positif sur votre retraite, calculée en fonction du salaire minimum annuel, le taux de retraite et le nombre de trimestres validés au cours de votre carrière.
      Nous ne pouvons pas vous donner plus de renseignements sans avoir des informations précises sur votre situation. Vous pouvez bien-sûr négocier avec votre employeur le passage à un coefficient inférieur, attention néanmoins car cela peut entrainer également une baisse de salaire.

  9. bonjour sur mon contrat c est écris mes fonction sont magasinier la qualification correspond de niveau 2 coefficient 190 pour un salaire de 1498.47 brut
    est ce normal ce salaire?????
    je travail 1h30 en plus par semaine et ce n est ni payer ni récupérer! est ce normal????
    le patron a dis que cetait dans la convention !!!!! depuis quand on bosse gratuitement
    merci d avance

    • Bonjour,
      Votre salaire correspond au SMIC, pendant que les salaires prévus par les CCN Métallurgie ETAM par régions pour votre coefficient sont bien supérieurs au SMIC. Veuillez vous rapprocher de votre employeur pour rectifier cette situation. Attention! La grilles des salaires présentée ci-avant vise uniquement les ingénieurs et cadres de la branche.

  10. Bonjour,

    Je suis actuellement en cours de négociation de salaire avec mon employeur. Je suis cadre, chargé d’affaire, présent dans la société de plus d’un an, âge supérieur à 23 ans et coefficient 76, avec diplôme Bac +5 et plusieurs expériences par le passé. Mon brut est supérieur au coefficient renseigné dans cette grille.

    Quel est le minimum salariale à quoi puis-je prétendre ? Mon coefficient correspont-il à mon statut ?
    D’avance merci pour votre réponse.

    • Bonjour,

      Les indices hiérarchiques pour la positions I (années de début) dans la CCN Métallurgie confirment une bonne encadrement dans votre situation : 23 ans et plus => indice 76 (art. 22). Les montants dans la grille représentent des salaires minima, votre salaire effectif peut bien être supérieur à cela suite aux négociations avec votre employeur, un accord/usage interne, la politique salariale etc.

  11. Bonjour,
    Je travaille actuellement dans une société distribuant de la pièce automobile donc faisant partie de la CCM DE l Isère.

    Je suis agent de maîtrise niv 2 , je souhaite passer cadre. En ayant conscience que les charges sont plus importantes, je voudrais savoir si un salaire minimum est requis pour prétendre à ce statut ?

    Cordialement

    • Bonjour,

      Aux termes de dispositions de la CCN Métallurgie, la qualité de cadre résulte du
      niveau de classement de la fonction tenue par le salarié, du degré d’autonomie dont il dispose en application de son contrat de travail et de la conclusion d’une convention de forfait définie en heures sur l’année, en jours ou sans référence horaire (forfaits correspondant à l’application de l’accord RTT du 28-7-98, modifié par avenant du 29-1-2000 étendu). Le salaire minima correspondant à une position cadre dans la grille vient comme conséquence implicite au passage à ce statut, ce n’est pas une condition.

  12. Bonjour,

    Je suis sous la convention métallurgie Gironde / Landes.
    Agent de Maitrise Niveau 5 Echelon 3 coef 395 et 11ans et demi d’ancienneté.

    Serait il possible de connaitre mon brut minimal mensuel et ceux depuis quand, car j’ai la nette impression que mon employeur a carrément omis de vérifier la grille.
    Et donc vu que mon salaire n’a pas bougé depuis maintenant plus de 2 ans je pense qu’il n’est plus en équation avec cette grille.

    Je vous remercie par avance.

      • Merci bien,

        Validité depuis le 1er décembre 2017 si je ne me trompe pas et donc je peux me permettre de signaler a mon employeur la différence et de me rattraper les mois manquant ?

        • Je viens de m’apercevoir que mon salaire de base n’a pas été révalué depuis plusieurs années et caché par des primes et les heures supplémentaires.

          Nous venons de fusionner et mon contrat a été reconduit en gardant tout.

          Puis je demander à mon ancien responsable « patron » de me donner le salaire minimum que j’étais censé toucher et surtout sur lequel il devait être calculé ? si oui sur combien de temps et comment faire.

          Désolé cela fait beaucoup questions, mais je viens d’ouvrir les yeux sur un problème qui me fait froid dans le dos c.a.d que je me fais passer pour un imbécile depuis un bon moment.

  13. Bonjour,

    J’ai été embauché en tant que cadre niveau 1 échelon 92 en janvier 2017 avec un salaire de 2550 € brut sur 13 mois. Sur mes 2 premières fiches de paie de 2018, je remarque qu’on m’a passé cadre niveau 2 échelon 100 mais mon salaire n’a pas bougé.
    Dois je réclamer la différence correspondant au minimum salarial à ce nouvel échelon ?

    • Bonjour,

      Oui, bien-sur, si le minimum salarial correspondant à votre coefficient n’est pas respecté.
      A vérifier néanmoins auprès de votre service paie-RH, il est possible qu’une erreur s’est glissée sur la fiche de paie. Vous auriez du être au courant de cette évolution de coefficient, elle se fait normalement via un avenant au contrat de travail.

      • Bonjour,

        Je suis dans le même cas que Fabien. Par contre, ce que je voudrais vérifier, est à partir de quel moment l’employeur est obligé de payer le montant correspondant au nouveau coefficient ?

        Je vous donne un peu plus de contexte, je suis embauché le 16/10/2017 et dans ma fiche de paie de ce mois, l’augmentation n’est pas encore visible et c’est pareil pour le coefficient. Néanmoins, l’ancienneté est bien décrit comme 1 an et 1 mois.

  14. Je commencerais par vous remercier Mme Verdier Florence, de nous répondre aussi rapidement et gracieusement comme vous le faite.

    Suite a votre réponse qui m’a conforté sur mon minima salaire garantie de ma convention.

    J’en ai fait par a mon employeur et demandé de me rattraper les 5 mois en retard depuis le changement de convention pour régulariser la situation. Donc me refaire mes fiches de paie qui sur le coups sont erronés et dont les calculs entre anciennetés, charges, congés payés prient , sont toutes non conformes. J’ai bien-sur aussi demandé le versement des sommes qui m’en sont dus.

    Je sens que ma demande  » agace  » et ne voulant pas de conflit mais juste ce qui m’est de droit, sachant que la convention me favorise certes mais je pense que si le contraire ce serait passé, mon employeur ne ce serait pas gêné de faire le contraire.

    Que puis je faire ou dire pour étayer ou appuyer ma demande si il traîne la jambe ou fait feindre de ne pas m’entendre ? sur que si je ne dis pas de bêtises on peut demander un retour sur 3 ans donc heureusement que je m’en aperçois maintenant que 5 mois après.

    • Bonjour,

      Votre employeur est tenu d’appliquer non seulement la convention collective de l’entreprise, mais aussi celle régissant sa branche professionnelle ainsi que les accords nationaux. En cas de litige concernant l’application d’une clause conventionnelle, vous pouvez mettre en demeure votre employeur de s’y conformer, ce que vous avez déjà fait. Plus que ça il n’y a pas grande chose à faire avant de saisir le conseil des prud’hommes, si la situation continue à traîner. Vous pouvez contacter un délégué du personnel ou un délégué syndical si c’est le cas afin d’obtenir plus d’informations.

  15. bonjour

    agent de maîtrise coef 255 niveau 4,en pleine renégociation a quel salai puis je prétendre avec 24 ans d’ancienneté, secteur de nantes 44

    merci a vous

    • Bonjour,

      Selon la grille des salaires dans la CCN Métallurgie pour la région Loire-Atlantique, la rémunération annuelle garantie (base de 151,67 h/mois) en vigueur pour un agent de maitrise coefficient 255 est de 20 157 € (à assortir d’une majoration de 5% pour les agents de maitrise d’atelier).

      Vous avez droit également à une prime d’ancienneté dans sont montant maximum : 15 % du salaire minimum de votre catégorie. Prime adaptée à l’horaire de travail et supportant les majorations pour heures supplémentaires; à faire figurer distinctement sur le bulletin de paie.

  16. Bonjour
    Je suis peintre thermolaqueur niveau 2 echelon 3 avec 5 ans d’ancienneté dans l’usine actuelle et 10 ans en tant que peintre thermolaqueur je suis sous la convention n3109. Quel devrait être mon salaire ?
    Merci

    • Bonjour,

      Nous devons vérifier cela dans la grille des salaires de la CCN Métallurgie ouvriers par régions. Nous aurions donc besoin d’un complément d’information afin de pouvoir vous donner la réponse, notamment la région dont appartient votre employeur.

  17. Bonjour Madame Verdier,

    Je suis ingénieur commercial, statut cadre, indice 108, position 2 avec un temps de travail annuel journalier de 212 jours. Mon salaire brut mensuel est de 2450€. Je perçois 13 mois de salaire, soit au total 31850€ brut, hors-prime (variable de 18 à 21000€ annuel en fonction de mes résultats). Ma question est la suivante: mon entreprise respecte bien t-elle le minimum conventionnel? Si non, quel est le montant mimimal hors prime que je pourrais prétendre s’il-vous-plait? Merci

    • Bonjour,

      Votre employeur doit respecter le salaire minima annuel imposé par la CCN des ingénieurs et cadres de la métallurgie pour votre coefficient, soit 38 991 € par an pour un salarié au forfait jours. De ce qu’on peut comprendre de votre commentaire, ce minima n’est pas respecté si on ne prend pas en compte la prime variable. Donc tout dépend du fait si cette prime présente ou pas un caractère contractuel. Si elle représente un élément de rémunération permanent et obligatoire, elle doit alors être prise en compte dans le calcul du minima conventionnel. Dans cette hypothèse, ce dernier serait donc respecté par votre employeur.

  18. Bonjour
    Je travaille en tant que technicienne méthode depuis 3 ans, j’ai 5 ans d’ancienneté dans cette entreprise car avant j’étais dans l’atelier
    Je viens d’avoir une revue de mon coefficient, je fais partie de la convention métallurgique.
    Niveau III
    Echelon 2
    Coefficient : 225

    J’ai un salaire brut de 1742€/ mois sur une base de 151.67 heures.

    Mon salaire brut est-il correcte selon la convention?
    Merci

    • Bonjour,

      Comme vous ne le précisez pas, nous supposons que vous relevez de la CCN Métallurgie Maine-et-Loire. C’est une information importante, car contrairement à la grille des salaires des cadres de la métallurgie qui est établie au niveau national et reproduite dans cet article, la grille des salaires des ETAM est établie par régions. Le salaire garanti annuel pour votre coefficient par la CCN Métallurgie Maine-et-Loire pour une durée annuelle de travail correspondant à la durée légale est de 18 854 € au 1er janvier 2018 (suite à un avenant du 17/01/2018, non étendu). Donc, si votre entreprise est adhérente, ils doivent appliquer ce salaire minima. A défaut, jusqu’à la parution de l’arrêté d’extension sur les nouveaux salaires applicables, l’employeur doit respecter le minima en vigueur depuis 2016 , soit 18 512 € pour votre coefficient.

  19. Bonjour,
    Je suis actuellement cadre depuis plus de 9 ans dans une TPE. Il est indiqué sur ma fiche de paie: métallurgie et contrat de 218 jours. Ma position est II depuis mon embauche. Mon indice était à 100 jusqu’au mois de septembre 2017. En octobre celui-ci a été réactualisé à 120 sans nous en informer. Mon brut est de 2929€ mensuel et x12. Je viens de vérifier le tableau de salaire et je pense être en dessous du minima. Pouvez me le confirmer. Et n’ayant pas de service RH comment demander une régularisation? Surtout que nous sommes en RJ depuis le mois d’octobre comme par hasard.
    merci
    Cordialement

    • Bonjour,

      En accord avec la grille de salaire pour le coefficient 120 (contrat de 218 j/ an) votre salaire minima doit être 43 323 €/ an, soit 3610.25 €/ mois. Pour solliciter la régularisation de celui-ci veuillez parler directement avec votre employeur.

  20. Bonjour Mme Verdier,

    Comment doit-on comprendre l’article 21 sur la classification ? La position 2 coefficient 100 est elle obligatoire pour un chef de projet cadre qui vient d’etre embauché ? Ou bien doit-il également justifier d’ancienneté dans la société qui l’emploie ?
    Merci par avance pour votre réponse.

      • Bonjour,

        Pour la position II indice 100 (de début dans cette position) seul est retenu le critère de la fonction exercée. Tous les indices de la position II correspondent à des postes de commandement en vue d’aider le titulaire ou qui exercent dans les domaines scientifiques, techniques, administratif, commercial ou de gestion des responsabilités limitées dans le cadre des missions ou des directives reçues de leurs supérieurs hiérarchiques. Ce qui implique des fois une certaine expérience déjà acquise, mais pas nécessairement dans l’entreprise. C’est pour l’évolution aux indices suivants (108, 114…) que l’ancienneté dans la société doit être prise en compte (par période de 3 ans).

        • Merci pour votre rapidité. Mais comment s’applique alors la règle des 27 ans ? Je preicse que cela est ds le cas f’un forfait cadre au forfait jour. Merci pour votre retour.

  21. Bonjour Florence,
    je viens vers vous car je me pose une question très importante.
    En effet je suis responsable achats dans une entreprise de métallurgie en girondes (landes) je suis coefficient 285 niveau 4 échelon 3 .
    J occupe ce poste depuis Janvier 2017 et mon salaire mensuel brut est de 1942.07€.
    Je fais 35 heures. Sur l annotation qualification est écrit: employé.
    Puis je savoir si en fait je dois être assimilé cadre ? cadre ? et quel salaire est vraiment le mien ?
    Ma comptable me dit que c’est parce que je n’ai pas de personne sous mes ordres mais je n’y crois pas un mot, aidez moi svp.

    • Bonjour,

      Selon les accords nationaux relatifs à la classification des emplois des employés de la métallurgie (administratifs et techniciens), le niveau IV échelon 3 coefficient 285 correspond à un élargissement du domaine d’action à des spécialités techniques connexes, modification importante de méthode, procédés et moyens (par rapport aux échelons 1 et 2 du même niveau), autonomie dans l’exécution sous réserve de provoquer les actions d’assistance et de contrôle nécessaires.

      La rémunération effective garantie annuelle pour ce coefficient (base 151,67 h/mois) est de 23 515 € si votre entreprise est adhérente (accord du 10/11/2017 non étendu) ou de 23 305 € pour l’instant si l’entreprise n’est pas adhérente (jusqu’à la parution de l’arrêté d’extension de l’accord).

      D’après notre appréciation et en tenant compte des informations que vous nous avez donnée, une évolution sur le niveau V serait possible (coefficient 305, 335 ou 365), en fonction des tâches réellement effectuées.

  22. Bonjour Mme Verdier

    Je travaille dans une société des BdR (13),j’ai un contrat 39 heure hebdomadaire et j’occupais le poste de conducteur de travaux (statut: AM) avec le niveau 5 échelon 1 coefficient 305 salaire de base 2578,39 pour 151,67 H/M et 368,26 pour H/S/M. Depuis plus de 9 mois j’occupe le poste de chargé d’affaire rien n’ai stipulé sur ma fiche de paie, je suis en négociation avec mon patron pour la revalorisation de mon salaire, statut, niveau, échelon et coefficient. Quelle est le minimum que je peux avoir dans: salaire, statut, niveau, échelon et coefficient.
    Cordialement Daniel

    • Bonjour,

      La classification des emploi dans la Métallurgie est donnée par les accords nationaux relatifs à la classification des emplois des ouvriers, administratifs et techniciens, agents de maîtrise, ingénieurs et cadres. L’encadrement dans un certain niveau, à un certain échelon et avec un certain coefficient se fait en fonction des tâches réellement effectuées par le salarié, définies aussi par les grilles de classification de la CCN Métallurgie.

      Nous ne savons pas quel est le descriptif de votre poste actuel « chargé d’affaire », nous ne pouvons donc pas vous donner une réponse précise à votre question. Nous vous conseillons de consulter vous même le chapitre 6 de la CCN relatif à la classification des emplois afin de vous rendre compte quelle classifications correspondrait bien à votre fonction actuelle. Vous allez retrouver ensuite le salaire minima auquel vous pouvez prétendre dans la CCN Métallurgie : Bouches-du-Rhône (BO 3344, IDCC 2630).

  23. Bonjour,
    Je reviens pour donner suite a mes questions et aux réponses que j’ai eu et vis à vis à ma demande d’ajustement de mon salaire.

    Pour commencer j’ai eu un rattrapage effectué ce mois ci qui apparemment correspondrait aux derniers mois de 2017. Mais j’attends de recevoir ma ou mes fiches de paie pour en voir mieux les détails.

    Par contre aujourd’hui j’ai mon directeur qui m’a fait un mail qui commence par :

     » Nous tenons, tout d’abord, à vous apporter quelques éclaircissements s’agissant de la rémunération minimale conventionnelle dont vous souhaitez vous prévaloir. En effet, la convention collective dont vous dépendez, à savoir Métallurgie Gironde et Landes, ne vous permet pas de prétendre au respect d’un salaire mensuel minimum puisqu’il est uniquement question d’une rémunération annuelle garantie, au terme d’une année civile. La convention précise d’ailleurs qu’un éventuel ajustement de rémunération doit être effectué, par l’employeur, à l’issue de l’année calendaire visée et au plus tard au mois de février de l’année suivante.  »

    Suivi de :

     » Pour votre parfaite information, pour la détermination du respect de ce minima, il est tenu compte de l’ensemble des éléments bruts de salaires quelles qu’en soient la nature et la périodicité, soit de toutes les sommes brutes figurant sur le bulletin de paie et supportant des cotisations en vertu de la législation de Sécurité Sociale, à l’exception de chacun des éléments suivants :

    – prime d’ancienneté prévue par l’article 33 des Clauses particulières de la présente Convention collective,

    – majorations pour travail en équipe, travail exceptionnel du dimanche et travail exceptionnel de nuit prévues aux articles 34 , 35 et 36 des Clauses particulières de la présente Convention collective,

    – sommes attribuées dans le cadre d’accords d’intéressement et/ou de participation et n’ayant pas le caractère de salaire,

    – toutes les sommes qui, constituant un remboursement de frais, ne supportent pas de cotisations en vertu de la législation de Sécurité sociale.

    Pour l’année 2017, il s’avère qu’effectivement le montant minimal annuel garanti ne vous a pas été versé. Une régularisation de salaire de l’ordre de XXX euros bruts a été effectué sur votre bulletin de paie du mois de mars 2018.

    En revanche et compte-tenu de ce qui précède, pour ce qui concerne l’année 2018, votre salaire ne sera pas réajusté, la situation devant être réexaminée, le cas échéant, au terme de l’année.  »

    Donc si j’ai bien compris on me dit que mon salaire ne changera pas et qu’ils ont le droit à titre de solde de tout compte de régulariser une fois par an c.a.d en Février de chaque année.
    OK pourquoi pas, mais comme précisé rien influe la somme totale du revenue minimum garanti donc obligatoirement on me devra un rattrapage assez important vu qu’il s’élève à 156€ brut mensuel.

    Que puis je répondre ? à t’on le droit de me répondre ceci ? et si oui je serais donc obligatoirement rattraper de l’écart du brut hors tout mensuel perçu pendant 12 mois par rapport au revenu minimum obligatoire ? .
    Ou dois je répondre autres choses ?

    Je sollicite de l’aide et bien évidemment des conseils sur ma situation, et si il faut rémunérer ce service , ce qui serait normal, comment puis je faire.

    • Bonjour,

      Tant que votre salaire mensuel est supérieur au SMIC, l’employeur semble avoir le droit de vous donner cette réponse… La convention collective dont vous relevez prévoit effectivement une rémunération garantie sur l’année. Des accords signés précédemment dans le cadre de celle-ci prévoyait que, au cas où il apparaîtrai qu’un salarié aurait perçu sur l’année N une rémunération annuelle brute inférieure à la rémunération effective garantie correspondant à la classification de son emploi, l’employeur procédera à un ajustement de rémunération au plus tard lors de la paie afférente au mois de février N+1.

      Malheureusement nous ne sommes pas en mesure de vous donner des conseils plus précis dans cette affaire, il serait préférable de chercher aussi l’avis d’un avocat ou d’un expert en droit du travail.

  24. Bonjour
    je suis cadre faisant partie de la convention collective de la metallurgie ingénieurs et cadres. Je suis position II et indice 308 en 2017 je n’ai pas eu de régularisation du fait que j’ai été absente pour maladie pendant 2 mois. Mon employeur m’a répondu qu’il y avait suspension du contrat de travail donc pas de régularisation au niveau du minimum du coefficient. Est-ce normal

    mon coefficient a changé en 2016, et le prochain changemen aura lieu quand svp. Merci pour votre réponse cdlt

    • Bonjour,

      Votre employeur a l’obligation de vous accorder le minimum conventionnel dès l’entrée en vigueur dans la convention collective. En cas de non respect, une régularisation devra être faite dans les meilleurs délais sur votre fiche de paye.

  25. Bonsoir,

    Je suis technicien d’assistance terrain dans le Rhône au forfait jour, dépendant de la convention collective métallurgie.
    Je suis actuellement coefficient 320
    / niveau 5 / échelon 1B
    A quel salaire puis je prétendre , mon brut est actuellement à 2482 € brut + prime ancienneté a 190€ brut = 2672 € brut

    Merci d’avance

    • Bonjour,

      Selon la grille des salaires dans la CCN Métallurgie Rhône, votre rémunération garantie annuelle (base 151,67 h/mois) se situe entre 21 963,40 € (niveau 5, échelon 1, coefficient 305) et 24 030,76 € (niveau 5, échelon 2, coefficient 335). Malheureusement l’échelon 1B, coefficient 320 ne se retrouve pas dans la grille, il s’agit d’une position intermédiaire de classification (définie par l’accord national du 21 juillet 1975). Vous pouvez partir sur l’hypothèse que votre salaire minima conventionnel est fixé au milieu entre les deux valeurs ci-avant.

      En ce qui concerne la prime d’ancienneté, celle-ci se calcule sur un taux de 5 % après 3 ans, 10 % après 6 ans, 11 % après 11 ans, 15 % après 12 ans (base de calcul : rémunération minimale hiérarchique; pour vous, celle-ci se situe entre 1 128,97 € et 1 240,01 € par mois). A ajouter à la rémunération minimale garantie.

      Enfin, pour les salariés au forfait en jours sur l’année, la garantie de rémunération forfaitaire est ≥ au minimum conventionnel y compris la prime d’ancienneté pour les non cadres majoré de 30 %. Tenant compte de tous ces éléments, vous pouvez faire la vérification du montant de votre salaire.

  26. Merci,

    Alors juste pour être certain,
    Les RMG constituent bien le salaire brut seul et éventuellement les heures sup , mais rien d’autres ?
    Donc la majoration d’ancienneté ne rentre pas dans ce calcul.
    Exemple sur mes 2 premières fiches de paie 2018 j’ai un brut qui apparaît en bas et qui s’additionne mois par mois et qui est pour le moment est composé du salaire brut basé sur les 151.67 H + la majoration d’ancienneté + jours congés payés.
    Donc toujours par exemple en prenant des chiffres simple :
    Si j’ai un brut de 2000€ et 10ans a 10% cela fera un brut de 2200 € mais seul les 2000€ sont comptés pour RMG ? identique si il y aurait eu 200€ de CP en plus ?

    Si oui cela revient à ce que vous m’avez dit et que vous dites a tous, le RMG peut être divisé par 12 pour donner une moyenne  » lissé  » du brut minimum hors tout sauf heures supplémentaires en plus mensuel et si il n’y a jamais d’heures supplémentaires ajoutés, il est vite fait de prendre ce brut et de savoir dans l’année si on aura le RMG.

    Désolé mais je veux être bien certains de ne pas dire de bétises.

    • Rebonjour,

      Chaque convention collective territoriale fixe par accord collectif une garantie de rémunération effective pour chaque échelon ou coefficient de la classification. Cette garantie est, en principe, annuelle sans interdire pour autant l’existence de garanties mensuelles (pas applicable dans le cas de la CCN Métallurgie Gironde-Landes). Et oui, elle supporte les majorations légales pour heures supplémentaires.

  27. Bonjour,
    Chef de projet R&D depuis 12 ans je change de coefficient tous les 3 ans. Aujourd’hui je suis au niveau PII coeff 125. Je suis entièrement responsable de mes projets de l’élaboration du cahier des charges (marketing) jusqu’à leur mise en oeuvre en production. Faisant preuve d’une grande expertise dans mon métier puis je prétendre a la position IIIA.

    • Bonjour,

      Pour les positions II et III, seul est retenu le critère de la fonction exercée. La position III A englobe des fonctions mettant en œuvre non seulement des connaissances équivalentes à celles sanctionnées par un diplôme, mais aussi des connaissances fondamentales et une expérience étendue dans une spécialité. Si vous pensez de remplir ces conditions, vous pouvez demander une évolution de votre classification.

  28. Bonjour je suis technico commercial depuis aout 2012 , cadre commercial, au forfait 217 jours annuels, mon employeur m’accorde 30 jours ouvrés, est ce normal? Comment connaitre mon coefficient, celui n’apparait pas sur ma fiche de paye

    Merci pour votre aide,

    Cordialement

    • Bonjour,

      Selon la convention collective c’est l’employeur qui décide quelle est votre qualification (coefficient/niveau/échelon) en fonction de vos attributions et votre expérience. Celle-ci devra être ensuite précisée dans le contrat de travail et le salaire sera en concordance.

      De point de vue légal vous avez droit à 25 jours de congés payés annuels (ouvrés).

  29. Bonjour,

    Dans le cadre de mon travail, je suis préparateur Méthodes de Maintenance poste niveau BAC +3, j’ai une Licence proffessionnelle RSPI (Niv bac +3) et un CQPM Technicien de Maintenance Productive.
    Je suis rémunerer sur la base d’un forfait mensuel a 1900€ brut / mois aucun coefficient n’est attribué à mon niveau de paye sachant que nous sommes dans une entreprise dans la convention de la métallurgie, est-ce légal ? De plus, je suis sur la base d’un forfait en temps que technicien mais soumis à une durée de travail hebdomadaire minimum de 39 h, est-ce légale n’étant pas considéré cadre ? Pour finir, quand a mon niveau d’expérience et mes études (BAC +3 + CQPM et 3 experiences en alternance) quel serait le coefficient de la métallurgie et le montant de la rémunération MINIMUM Obligatoire fixé par loi pour mon profil ? D’après mes recherches le CQPM m’amenerais à un coefficient de 285 soit une base mensuel de 1990€/brut pour 35h, est ce bien cela ?

    En vous remerciant

    • Bonjour,

      Afin de retrouver le niveau, échelon et coefficient auxquels vous pouvez prétendre, vous devez consulter les accords nationaux relatifs à la classification des emplois dans la CCN Métallurgie. Dans la grille de classification il y a une définition pour chaque niveau des ouvriers, administratifs et techniciens et agents de maîtrise. C’est cette définition qui doit être prise en compte pour déterminer le bon encadrement.

      Votre CCN (Annexe I) prévoit également des seuils d’accueil spécifiques à respecter pour les titulaires de différents diplômes :
      https://www.gestionnaire-paie.com/wp-content/uploads/2018/05/méta.png

      La rémunération minimale à laquelle vous pouvez prétendre este celle établie par la grille des salaires dans la CCN pour votre niveau et coefficient.

      Quant à l’aménagement du temps de travail, la CCN prévoit des forfaits pour les cadres et les non-cadres :
      – forfait en heures sur l’année pour les cadres autonomes (niveau 10) et les salariés itinérants non-cadres
      – forfaits en jours sur l’année pour les cadres niveau 13 ou dont la fonction contractuelle est classée à un coefficient supérieur à 76 et les non-cadres classés au minimum au coeff. 190 pour les fonctions de montage sur chantiers extérieurs ; 215 pour les fonctions itinérantes, de technicien de bureau d’études et de maintenance industrielle extérieure ou de SAV ; 240 pour les fonctions d’AM
      – forfaits sans référence horaire pour les cadres dirigeants niveau 13

  30. Bonjour Mme Verdier, je découvre le monde du privé et souhaite muter dans un secteur privé, une société de conseil.
    je sais que l’emploi ce situe sur un statut cadre mais je n’ai aucun indice sur le coefficient, le niveau et l’échelon lié au poste.
    J’ai 13 ans d’expérience de métier cadre dans le public, ces années sont-elles récupérable pr mon salaire ?
    Comment avoir une idée du salaire minimum ?
    Que dois-je poser comme question à l’employeur pr bien négocier mon salaire ?
    Quid du régime des congés : comment savoir s’il existe des RTT ?
    Je vous remercie bcp et vs souhaite une bonne journée

    • Bonjour,

      Vous devez consulter la convention collective dont relève votre futur employeur. Vous allez y retrouver la classification des emplois et les critères pris en compte (pouvant donc estimer vous-même le coefficient auquel vous devriez être classée), ainsi que les salaire minima applicables et le régime des congés.

  31. Bonjour ,
    Je suis cadre commercial en forfait 218 jour , coef 135, Niveau IIIA .
    Accord en vigueur au niveau de la société est celui des accords nationaux-ingénieurs et cadre métallurgie.
    je suis rentré dans la nouvelle entreprise en Octobre 2014 et depuis je n’ai pas changé ni de coef ni d’échelon.
    J’ai ce niveau depuis 2008 ( sur son mon ancien poste) et donc rentré sur cet échelon en Octobre 2014.
    Je voulais savoir si mon employeur a une obligation de me faire évoluer dans mon échelon et coef au vu de mon ancienneté sur ce niveau ?
    Merci de votre retour car j’ai mon entretien professionnel ce Vendredi 25/0518
    je reste joignable sur mon portable au 0776351661
    Cordialement

    • Bonjour,

      Bonjour,

      Selon la convention collective c’est l’employeur qui décide quelle est votre qualification (coefficient/niveau/échelon) en fonction de vos attributions et votre expérience. Celle-ci devra être ensuite précisée dans le contrat de travail et le salaire sera en concordance. Pour une éventuelle reclassification n’hésitez pas d’en parler avec votre employeur.

  32. Bonjour
    Je suis cadre dans une entreprise depuis 19 ans rattaché à la convention métallurgie, puis prétendre à une prime d’ancienneté ?
    Je vais prendre ma retraite au 1er janvier 2019, j’ai tous mes droits, je dois prévenir mon employeur combien de temps à l’avance ?
    Merci pour votre réponse
    Cordialement

    • Bonjour,

      Oui, la CCN Métallurgier prévoit une prime d’ancienneté avec un taux de 15 % après 15 ans d’ancienneté.
      Base de calcul : salaire minimum de la catégorie de l’intérességaranti par la CC applicable à l’établissement.

      Si vous souhaitez partir à la retraite, vous devez adresser votre demande soit en ligne, soit directement auprès de votre caisse régionale de retraite du régime général et à votre caisse de retraite complémentaire. Vous devez également prévenir votre employeur de votre départ à la retraite.

      Vous pouvez faire cette demande entre 4 et 6 mois avant l’âge à partir duquel vous pouvez partir à la retraite.

  33. Bonjour,
    Je suis actuellement position 3A coeff 135 avec un salaire de 52 000 euros versé sur 13 mois (c’est à dire 4000 euros mensuels, et 13ème mois versé en 2 fois).
    Est-ce que cela respecte le salaire minimum de 48 739 sur 12 mois (donc 4061 euros mensuel)?
    Le calcul suivant est-il bon : 52 000 /13 = 4000 euros mensuel * 12 = 48 000, ce qui est inférieur aux 48 739.
    Ou bien faut-il intégrer le 13ème mois dans le salaire mensuel et considérer que 52 000 est bien supérieur à 48 739 ?
    Merci d’avance,
    Laurent

  34. Bonjour,
    Ouvrier en métallurgie dans le Morbihan depuis 1998, j’occupe depuis quatre mois le poste de responsable de production incluant la gestion d’équipes de 20 personnes au total. A ce jour aucune modification de contrat n’a été faite.. Sur mon bulletin de paie figure une qualification « agent de maitrise » à un coeff de 240 indice TA1 pour un salaire brut de 2550€ . Ma qualification et mon salaire sont ils justes ?
    Merci d’avance

  35. Bonjour,
    je suis ingénieur avec 7 ans d’expérience. Cela fait 7 mois que je suis dans mon nouvel emploi et j’ai été embauché en position I Coef 92 en contrat 218 jours. J’ai 30 ans.
    La description de la convention est sujette à interprétation:

    21 ans : 60.
    22 ans : 68.
    23 ans et au-delà : 76.
    Au-delà de 23 ans, le salarié est majoré de 8 points par année d’expérience, ce qui lui donne accès à la position II, correspondant à un coefficient de 100.
    Après 3 ans en position II dans l’entreprise : 108.

    Mes 7 ans d’expérience ont été réalisés après 23 ans donc si je comprends bien je devrais avoir un coef de 76+7*8= 132 et donc avoir au moins atteint la position II coef 100 voire 108.
    Ai-je juste ou ai-je loupé un détail?

    Merci.

    • Bonjour,

      Selon la convention collective c’est l’employeur qui décide quelle est votre qualification (coefficient/niveau/échelon) en fonction de vos attributions et votre expérience. Celle-ci devra être ensuite précisée dans le contrat de travail et le salaire sera en concordance.

      • Merci pour votre réponse.
        Cela veut dire qu’une personne avec plus de 30 ans d’expérience pourrait redescendre en position 1 en changeant d’emploi?

  36. Bonjour,
    La convention collective de mon entreprise est celle de la métallurgie.
    je suis au coefficient 86 Position I depuis janvier 2015 avec forfait base 218 jours. J’ai 30 ans.
    Mon employeur veut me faire signer un avenant coefficient 100 groupe II, mais non plus en forfait jours mais en forfait heures pour ne pas avoir à m’augmenter! En a t-il le droit et que puis-je faire?
    Que se passe t-il si je refuse de signer? Est-il obligé de me passer au coefficient 100?
    Merci d’avance pour vos commentaires.
    Cordialement

    • Bonjour,

      La clause de forfait heures ou jours doit être proposée par l’employeur au salarié et non pas imposée. Une convention individuelle de forfait en heures sur l’année ne peut être conclue que si un accord collectif ou la convention collective le prévoit. Dans tous les cas, la convention de forfait doit être établie par écrit, et nécessite votre accord en tant que salarié.

      Sachez que tout salarié peut bénéficier d’une convention individuelle de forfait en heures prévue sur la semaine ou sur le mois. A l’inverse, une convention individuelle de forfait en heures sur l’année est ouverte uniquement aux salariés suivants : cadres dont la nature des fonctions ne leur permet pas d’appliquer l’horaire collectif en vigueur au sein de l’atelier, du service ou de l’équipe auquel ils sont intégrés, et salariés qui disposent d’une réelle autonomie dans l’organisation de leur emploi du temps.

  37. Coefficient 86
    D’après la convention collective de la métallurgie, existe t-il une position I coefficient 86 « non évolutif » qui empêcherait de passer automatiquement au coefficient 100 Position II 3 ans après.
    Est-ce que ce terme « non évolutif » doit apparaitre clairement sur l’avenant du contrat de travail.
    Merci pour votre réponse ou commentaire
    Cordialement

  38. bonjour Madame Verdier,

    Je depends de la convention Ingénieurs et cadres de la métallurgie. Je suis ingénieur depuis 21 ans dans la même société, maintenant Niveau II indice 135 forfait 218 j sans partie variable jusqu’à présent. En 2017, je me suis aperçu que mon salaire annuel était inférieur au minimum de la convention collective. En début d’année 2018 mon employeur m’a payé la difference mais me propose un avenant au contrat avec un salaire fixe de 47000 € et une partie de bonus pouvant aller jusqu’à 15% du salaire fixe. Il me dit que la partie fixe plus la partie variable seront supérieur au minimum de la convention. Ce type de contrat est-il legal ? Cordialement Olivier

    • Bonjour,

      Le salaire minima pour le coefficient 135 (forfait jours) est 48 739 €. Si la prime est contractuelle et vous la recevrez tout les mois pour que votre rémunération totale respecte ce montant, c’est bien possible ce type de contrat.

  39. Bonjour,
    Je suis salarié auprès d’une société avec un statut de commercial. Je suis rémunéré sur la base d’un fixe + une partie variable sur le CA HT de 3 % (commissions) sur les commandes signées & facturées.
    Je pars à la retraite au 31/12/18 et je voudrais savoir si j’ai le droit à ces commissions sur les commandes que je vais signer jusqu’au 31/12/18 mais dont certaines seront facturées après mon départ
    Exemple : je signe une commande à 20 000 € HT le 17 décembre et mon client veut être livré à la mi-janvier. La commission s’élève donc à 600 €, aurais droit de réclamer cette commission ?
    Merci pour votre retour
    Cordialement

    • Bonjour,

      La convention prévoit comme base de calcul pour le départ à la retraite : la moyenne mensuelle des salaires des 12 derniers mois (avantages et gratifications contractuels compris). Si vous dites que la commande que vous allez signer sera facturé après votre départ à la retraite le mieux serait d’en parler avec votre employeur pour trouver la meilleure solution.

      • Bonjour,
        Merci pour votre retour.
        J’ai une autre question : je fais partie de la CC métallurgie et il y a 4 ans les cadres n’avaient pas le droit à la prime d’ancienneté or entre temps il semblerait que les textes ont changés, savez vous quelque chose sur ce sujet.
        Bien à vous

        • Bonjour,

          La CCN Métallurgie prévoit une prime d’ancienneté à faire figurer distinctement sur le bulletin de paie, égale à 3% du salaire après 3 ans, + 1% par période d’un an, avec un maximum de 15% après 15 ans d’ancienneté.

  40. Bonjour je suis, sur ma fiche de paie, assistante de communication dans une boite dépendant de la convention metallurgie.

    Cependant j’en fais bien plus que défini dans ce poste…
    Je vais par ailleurs passer une certification de titre professionnel équivalent à BAC+3 et j’aimerais faire valoir ce niveau.

    Pourriez-vous m’aider à comprendre comment je peux déterminer le salaire minimum pour ce niveau ?

    Merci d’avance.

    • Bonjour,

      Vous devriez consulter les accord nationaux relatifs à la classification des emplois :
      – OETAM : accord national du 21-7-75 modifié en dernier lieu par avenant du 10-7-92 étendu par arrêté du 19-11-92, JO 27-11-92
      – Accord du 29-1-2000 non étendu portant révision provisoire des classifications

      De plus, sachez que la CCN Métallurgie prévoit des seuils d’accueil des titulaires de diplômes professionnels :
      Métallurgie

  41. Bonjour, je souhaiterai avoir une information assez importante.
    Je vous explique très rapidement mon soucis :
    je suis au coef 108 cadre avec un minimum annuel garanti de 39 459€.
    Je touche 2907€ brut (salaire de base sur ma fiche de paie) qui correspond à 37 791€ annuel.
    Cependant mon ancienneté est de 227€ par mois ce qui fait 2951€ annuel.
    Ce qui fait que mon salaire annuel avec ancienneté correspond à 40 742€
    Ma question est simple :
    Dois je prendre en compte l’ancienneté dans le calcul de mon mini annuel garanti ou pas.
    De plus, lorsqu’il y’ a une augmentation généralisée elle est calculée sur le salaire de base et ne prend pas en compte l’ancienneté (je ne sais pas si ce détail vous est utile)!

    • Bonjour,

      Pour le calcul de la garantie de rémunération effective, il faut tenir compte de l’ensemble des éléments bruts de salaires quelles qu’en soient la nature et la périodicité à l’exception des primes d’ancienneté conventionnelles, des majorations pour travaux pénibles, dangereux, insalubres prévues par la CCN ainsi que les primes et gratifications ayant un caractère exceptionnel et bénévole. Sont également exclues les participations découlant de la législation sur l’intéressement ainsi que les remboursements de frais.

  42. Bonjour,
    Sur ma fiche de paie il est inscrit Niveau 3 échelon 3 coefficient 215 alors que partout où j’essaie de me renseigner je vois coefficient 240. Car le salaire ne correspond pas. L’employeur peut il faire ce que bon lui semble, merci.

    • Bonjour,

      Les niveau / échelon / coefficient inscrits sur votre fiche de paie doivent correspondre à votre classification inscrite dans le contrat de travail ou dans les avenants à celui-ci. La rémunération élégamment, elle doit être au moins égale au salaire minima prévu par la grille des salaires dans votre CCN pour votre encadrement.

  43. Bonjour,
    Connaissez-vous le salaire moyen d’un technicien bureau d’études en Loire atlantique sous la convention de la métallurgie.
    Par avancer merci.
    Johann

  44. Bonjour,

    Je me permets de vous laisser un message pour avoir un complément d’information.
    Je suis cadre sous la convention collective de la métallurgie. Je suis payé sur 13 mois. Cependant, j’arrive un peu au dessus du salaire minimum prévu par la convention collective (et par mon coef) en multipliant mon brut mensuel par 13. J’ai vu dans les commentaires plus haut que cela n’était pas conforme.
    Je vais donc en avertir le service RH de la situation.
    Ma question est de savoir si la régularisation peut remonter jusqu’en 2012 (année à partir de laquelle mon salaire n’est pas conforme) ?

    Merci pour votre aide

    • Bonjour,

      Si vous estimez n’avoir pas été payé comme vous le deviez, sachez que les délais de prescription des salaires ont été réduits à 3 ans par la loi de sécurisation de l’emploi. Vous pouvez donc agir en demande de paiement des salaire sur les sommes dues au titre des 3 dernières années à compter du jour où vous avez connu ou auriez dû avoir connaissance des faits vous permettant d’agir en justice.

  45. Bonjour,

    Tout d’abord, merci pour tous vos retours. Ils nous aident beaucoup à mieux comprendre comment fonctionne cette convention.

    J’ai une question concernant un changement de position: de P2 coef 108 à 3A.
    Mon management considère que je reponds aux critères d’une position 3A, cependant l’écart de salaire entre la position 3A et mon salaire actuel est trop important:
    * J’ai 31 ans avec un salaire annuel 43Keur, embauche en 2015 P2 coef 100
    * Le minima d’un salaire annuel de 3A est a 49Keur (a peu près)

    Ont ils le droit d’invoquer cet argument pour « lisser » mon évolution, est ce légal du point de vue de la convention collective?

    Personnellement, je trouve ça démotivant: je m’arrache dans mon taff, et mon entreprise ne souhaite/ peut pas me faire évoluer rapidement…

    Merci d’avance pour votre retour

    • Bonjour,

      La grille de classification des emplois et la grille des salaires dans la CCN montrent très clairement les positions et les niveaux de salaire auxquels les salariés de la branche peuvent prétendre. Si vous évoluez sur une position 3A parce que vos compétences et vos responsabilités vous le permettent, alors votre niveau de rémunération doit aussi correspondre à ce qui impose la convention, donc au moins le minimum légal fixé par la gille pour cette position.

  46. Bonjour,
    Actuellement en poste dzns une entreprise en convention BTP en etam F, quel serait l’équivalent en convention métallurgie ?

    J’ai un DUT et une licence professionnelle

    • Bonjour,

      Veuillez trouver ci dessous la classification des agents de maîtrise de la CCN Métallurgie. Selon les tâches que vous effectuez, vous pourrez vous rendre compte de la classification afférente.

      ccn metallurgie

  47. Bonjour,
    Cadre dans la métallurgie position II au coef. 135 , forfait 1607 heures, mon salaire annuel 2017 devrait selon le tableau être de 43115 euros annuel. J’ai 12 + 1 treizième mois.
    Je ne sais pas comment vérifier si je perçois mon juste salaire . Les revenus déclarés au fisc indiquent une certaine somme, ceux indiqués sur ma caisse de retraite ( et agirc + arrco) indiquent une autre somme, ceux de ma fiche de paye indiquent plusieurs sommes : brut , base S.S , Plafond S.S , net imposable, et enfin net à payer .
    Question : Quel revenu dois-je prendre en compte pour faire le comparatif entre mon revenu annuel et celui de référence ? je suis perdu dans ces sommes.
    De plus aucune majoration pour ancienneté ( 20 ans) n’apparait : peut-elle être intégrée à mon salaire ou doit-elle avoir une ligne à part entière ?

    Je vous remercie infiniment
    Bien cordialement

    • Bonjour,

      Le salaire minima annuel conventionnel s’élève effectivement à 43 115 bruts € pour vous. Pour faire la vérification, vous devez prendre en compte le salaire brut sur votre fiche de paie.

      La prime d’ancienneté (15% dans votre cas) doit figurer distinctement sur le bulletin de paie.

  48. Bonjour,

    Je suis dans mon entreprise depuis 5 ans et demi, je suis passé cadre position II coef 100 en Fevrier 2015 . Je fais parti dans la convention collective de la metallurgie ingenieurs et cadre de Paris.

    Je suis cadre jours (212 jours) position II coef 108 depuis Mars 2018 (car j’ai du me battre pour que mon salaire soit ajusté au minimum), donc j’ai été ajusté à 2951€ bruts / mois ( 38363€ bruts annuels) car les RH m’ont dit qu’il y avait un prorata par rapport à la convention collective qui est de 218 jours.
    Première question, est ce vrai qu’il y a ce prorata à appliquer?

    Mon salaire actuel est de 3019€ bruts /13mois (39247€ bruts annuels), depuis Avril car j’ai eu l’augmentation annuel qui s’est ajouté.

    Quand je regarde le barème il est de 39459€, donc je me pose la question si j’ai toujours au moins ce minimum garanti (même avec l’augmentation annuelle qui ne dois pas être faite je suppose pour ajuster les salaires au minimum légales…) ?

    Ma 3ème question est du fait que mon dernier salaire il est affiché coef 114, mais pas d’augmentation de salaire. Je suppose que c’est une erreur, mais si ce coef persiste, est ce que je suis en droit de leur demander l’ajustement à ce coef ou il sera juste réctifié sur les prochains bulletions?

    Je vous remercie de votre aide.

    Cordialement,

    John

    • Bonjour,

      Le salaire minima annuel en vigueur pour les cadres de la métallurgie coefficient 108 en forfait jours (base de 218 jours) de 38991 €. Il faut bien sûr appliquer le prorata pour vos 212 jours. Donc vous êtes bien au-dessus du minima. Pour le passage au coefficient 114 vous devriez voir avec le service paie-RH.

  49. Bonjour,

    Je suis embauchée depuis 06/2017 en qualité de comptable, non cadre, Niv1 Ech 3 Coeff 155 dans une pme de métallurgie des Bouches du Rhone.

    De quelle convention collective je dépend ?

    Pourriez vous me donner le détail des taches et le salaire minimum.

    Est ce qu’une notion de diplôme rentre en jeu ?

    Cordialement,

    • Bonjour,

      Selon la CCN Métallurgie Bouches de Rhône, la rémunération annuelle afférente au coefficient 155 est 18 105€/ an soit 1508.75€ / mois. Pour plus d’information, veuillez consulter la convention collective.

  50. Bonjour,

    Ayant fait 5 ans d’apprentissage (dont 4 ans en école d’ingénieur et 1 an en technicien) + 2 ans et 4 mois, en sortant d’école, à la fin de l’année je devrais passer cadre au forfait jour, combien puis-je prétendre en coefficient ?
    sachant que j’ai 27 ans

    Merci
    Cordialement

    • Bonjour,

      Selon la convention collective c’est l’employeur qui décide quelle est votre qualification (coefficient/niveau/échelon) en fonction de vos attributions et votre expérience. Celle-ci devra être ensuite précisée dans le contrat de travail et le salaire sera en concordance.

  51. Bonjour Florence Verdier,
    Actuellement au forfait 218 jours niveau IV Ech 1 coeff 255 en métallurgie suis je bien aux bonnes grilles pour un salaire brut de 2750? Je vais passer cadre ( souhait de l’employeur) pour un départ que me conseillez vous? Je suppose qu’il y a aussi plusieurs grilles de barème… Dans l’attente d’une réponse rapide (car j’ai mon entretien demain) avec mes remerciements…

    • Bonjour,

      Le salaire minima actuel dépend de la région de laquelle la convention est applicable. En ce qui concerne la classification des cadre c’est l’employeur qui décide où vous encadrer selon vos aptitudes et votre expérience. Pour plus de détails, n’hésitez pas de consulter la CCN Métallurgie (ingénieurs et cadres (IDCC 650)

  52. Bonjour,

    Je suis actuellement doctorant chez une entreprise qui dépend de la convention collective de la métallurgie. J’ai été embauché comme cadre ingénieur avec un contrat à 218 jours. Après un an d’ancienneté, mon coef. est passé de 86 à 92, cependant je n’ai pas reçu une augmentation salariale. De ce fait, mon salaire actuel est inférieur au minimum défini par la convention collective pour ce coefficient (92, 33 214 euros). Et ce normal?

    Merci d’avance.

  53. Bonjour , étant dans mon entreprise depuis 15 ans , qui dépendant de la convention collective de la métallurgie …

    on me propose de passer de magasiner ( et responsable des achats ) coef 215 niveau 3 échelon qualification 1 à

    : technicien agent de maîtrise toujours coef 215 niveau 3 échelon 1 ….
    mes fonctions ne sont donc plus tout à fait les mêmes mais je reste également responsable des achats …
    Ma prime d’ancienneté se fond dans mon salaire brut annuel et n’apparaît plus dans ma fiche de paie … mes heures supplémentaires ne seront plus payées également …. mon salaire annuel certes augmente légèrement … je suis un peu interloqué de tout ça … pourquoi et comment la prime d’ancienneté peut être tout à coup noyer dans le salaire annuel brut ?

    • Bonjour,

      Selon votre CCN Métallurgie : ingénieurs et cadres, sont prises en compte dans l’ancienneté :
      – la présence depuis l’entrée dans l’entreprise en vertu du contrat de travail en cours sans que soient exclues les périodes de suspension de ce contrat;
      – la durée des contrats antérieurs dans la même entreprise ainsi que l’ancienneté acquise en cas de mutation concertée à l’initiative de l’employeur, même dans une autre entreprise;
      – la durée des missions effectuées dans l’entreprise avant le recrutement;
      – l’ancienneté précédemment acquise pour le salarié qui passe, en accord avec son employeur, au service soit d’une filiale, soit d’une entreprise absorbée ou créée, soit d’une GIE ou inversement;
      – la durée du congé parental d’éducation dans la limite d’un an.

      Il faut consulter la CCN de la région dont vous appartenez afin de voir exactement les conditions d’octroi de cette prime. Vous pouvez également demander plus de renseignements auprès du service paie/RH de votre entreprise. Dernier point à vérifier : l’avenant au contrat qui vous a été proposer pour l’évolution sur le nouveau poste, il peut également contenir des clauses liées à la prime d’ancienneté.

  54. Bonjour,

    Je suis actuellement Cadre Niveau II Coef 130 avec 35 ans d’ancienneté dans une entreprise de la métallurgie avec un intitulé de poste, sur ma fiche de paye = Conseillé commercial. Sur mes cartes de visite, l’intitulé est « Responsable commercial pour les réseaux de distribution ». J’ai demandé à plusieurs reprise à mon employeur la modification de cet intitulé sur ma fiche de paye comme « Responsable commercial ». Je gère en toute autonomie un CA annuel de +/- 1 000 000 € depuis plusieurs années. Le refus de mon employeur de modifier mon intitulé de poste serait-il lié à une obligation de sa part de me passer Cadre niveau IIIA en cas de changement d’intitulé ?

  55. Madame, Monsieur, bonjour,
    Je me présente Patrice.
    Je viens vers vous parce que j’ai besoin de votre aide sur un sujet que ma Direction générale ne veut pas entendre.
    Je suppose que d’autres cas similaires se posent sur certains de mes collègues.
    Nous dépendons de la Convention collective métallurgie flandres douaisis.
    je suis Cadre pos.II coef 120 au forfait jour sur l’année et mon salaire brut annuel est inférieur au barème des appointements minimaux annuels garantis.
    Mon DG me répond : »mais Mr avec votre prime d’allocation vacances vous êtes au minimum voire au dessus » a t il le droit de faire cela ?
    En sachant que ceux qui ont un salaire supérieur à la grille leur prime est en sus.
    Merci pour la réponse.
    Cordialement.
    Patrice.

  56. Bonjour,

    Je suis en poste depuis 4 ans en TOM
    Mon salaire est majoré de 40% pour prendre en compte le coût de la vie (mesurée à 55%).
    Mais la RH intègre cette majoration dans nos salaires de base pour le calcul de la RAG, en argumentant que l’IUMM ne prévoit aucune modification du barème en fonction de la localisation géographique.
    Je me retrouve exclu de la RAG, et très loin du mini garanti pour les cadres en jours indice 130

    La majoration ajoutée à notre contrat n’est pas documentée dans la convention collective !
    La RH se repose donc sur un vide juridique pour nous exclure des revalorisations de salaires qui permettent de ne pas perdre notre pouvoir d’achat.

    Je cherche à me défendre, mais notre cas a l’air isolé et très peu documenté…

    Cordialement

    • Réponse de la Direction en réunion DP en France :
      S’agissant des minimaux conventionnels, c’est la Convention Collective qui fixe à la fois le barème et les règles sur les éléments de rémunération à prendre en considération pour la comparaison à ce barème. Nous nous en tenons strictement à l’application de ce barème et de ces règles, pour l’ensemble des salariés concernés. La majoration appliquée à ton salairelors de ta localisation a résulté en un nouveau salaire, dont elle est indissociable, nous ne respecterions donc pas les règles conventionnelles si nous réduisions artificiellement ce salaire pour le calcul de la RAG.

      Je suis à 10k€ de mon mini sur l’année !

  57. Bonjour,

    Je suis actuellement cadre dans la métallurgie. ING/CADRE SENIOR 1 échelon 2 coeff 125.
    J’envisage de changer de travail, toujours dans la metallurgie, et sur la proposition que j’ai reçu, on me parle d’un coef 100. J’ai refusé, et ils m’ont dit pouvoir allé jusqu’à 114.
    Est ce que l’entreprise a le droit de ne pas me remettre le même coefficient?
    De plus, le salaire de base proposé est en dessous de la grille de salaire conventionnelle. Pour un coefficient 125, le salaire est de 45128€ alors qu’on me propose 44200.
    N’ont ils pas l’obligation de donner le mini conventionnel?

    Est ce que les primes de RTT comptent dans le salaire pour être au dessus du mini conventionnel ou est que l’on ne compte que le brut de base?

    Merci de votre aide.

    • Bonjour,

      Votre employeur a l’obligation de vous payer au moins le minima conventionnel pour votre coefficient. On parle de la garantie de rémunération effective applicable dans votre région, fixée par accord collectif pou chaque échelon ou coefficient de la classification. Cette garantie est, en principe, annuelle sans interdit pour autant l’existence de garanties mensuelles. Elle supporte les majorations légales pour heures supplémentaires.

  58. Bonjour,

    J’ai 24 ans et j’ai été embauché en tant que cadre au forfait jour en position I coefficient 92 en Janvier 2017.

    J’ai lu sur un site internet la phrase suivante : « Au-delà de 23 ans, le salarié est majoré de 8 points par année d’expérience, ce qui lui donne accès à la position II, correspondant à un coefficient de 100.
    Après 3 ans en position II dans l’entreprise : 108. »

    Devrais-je bien passer coefficient 100 en Janvier 2018?
    Les RH de mon entreprise ont affirmé le contraire.

    Merci d’avance,

  59. Bonjour,
    ETAM dépendant de la convention régionale métallurgie Midi Pyrénées, indice E2, niveau N4 et coefficient 285 mon salaire mensuel brut est de 1921.83 € hors primes d’ancienneté et d’encadrement.
    La grille de la convention régionale Midi-Pyrénées prévoit un minimum de 1474 € pour mon coefficient.
    Je suis surpris par cette grille qui prévoit par ex pour les plus petits coefficients des salaires minimum de 658 € !!
    Je me demande donc si ces minimas sont bruts ou nets car la majorité sont inférieurs au SMIC brut ???
    Merci pour votre aide.

    • Bonjour,

      Votre convention collective prévoit des taux effectifs garantis annuels (base 151,67 h/mois). Pour votre niveau et coefficient il s’élève à 22 813 € par an (si votre entreprise n’est pas adhérente) ou 23 125 € (si l’entreprise est adhérente).

      La grille des salaires présentée dans l’article correspond aux salariés avec le statut ingénieur et cadre.

  60. Bonjour,
    ETAM dépendant de la convention régionale métallurgie Midi Pyrénées, indice E2, niveau N4 et coefficient 285 mon salaire mensuel brut est de 1921.83 € hors primes d’ancienneté et d’encadrement.
    La grille de la convention régionale Midi-Pyrénées prévoit un minimum de 1474 € pour mon coefficient.
    Je suis surpris par cette grille qui prévoit par ex pour les plus petits coefficients des salaires minimum de 658 € !!
    Je me demande donc si ces minimas sont bruts ou nets car la majorité sont inférieurs au SMIC brut ???
    Merci pour votre aide.

  61. Bonjour,

    J’ai intégré une entreprise de la métallurgie en mai. Ma période d’essai a été validée en septembre 2018.
    Je suis cadre position 2 indice 100 au forfait jour sur une base de 218 jours.
    Ma rémunération est de 36000 Euros. D’après votre grille le salaire minimal pour cette position est de 36103 Euros et même de 36536 d’après l’accord de Juillet 2018 ci-dessous:
    https://uimm.fr/wp-content/uploads/2018/08/2018-07-13_Accord-national_Bareme-appointements-minimaux-garantis_Ingenieurs-cadres.pdf

    Est-ce que je dois exiger l’alignement sur ces salaires? Par ailleurs nous avons des primes mensuelles (entre 30 et 90 euros net) tous les mois selon les performances des différents services de l’entreprise (finance, qualité, 5S etc. Est-ce que cela entre en compte ou non?

    Merci de votre retour.

    Cdlt

    • Bonjour,

      Tout à fait, le salaire minima annuel pour un cadre au forfait annuel en jour (base 218 jours) coefficient 100 s’élève à 36 536 € si votre entreprise est adhérente ou, en cas contraire, à 36 103 €.

      En ce qui concerne l’assiette de vérification du respect de ce minima annuel, il est tenu compte de l’ensemble des éléments bruts de salaires quelles qu’en soient la nature et la périodicité à l’exception des primes d’ancienneté conventionnelles, des majorations pour travaux pénibles, dangereux, insalubres prévues par la convention collective ainsi que les primes et gratifications ayant un caractère
      exceptionnel et bénévole. Sont également exclues les participations découlant de la législation sur l’intéressement ainsi que les remboursements de frais.

      En conclusion, si l’octroi de la prime mensuelle dont vous parlez est inscrite dans votre contrat de travail ou est reconnu d’autre manière formelle (donc elle n’a pas un caractère exceptionnel et bénévole), elle doit être prise en compte dans la vérification du minima annuel.

  62. Bonjour,
    Je suis étudiante inscrite en Mastère spécialisé en Qualité Sécurité Environnement(QSE) et en alternance.
    Ce diplôme est un niveau Bac +6 et j’ai commencé mon contrat de professionnalisation (CCD d’un an) le 23 Octobre 2018 dans une entreprise dont la convention collective est la CCN métallurgie
    J’ai 26 ans et bientôt 27 en janvier prochain.
    Je ne comprend pas la rémunération qui figure sur mon contrat (1048,93 € BRUT) alors que je devrais toucher le SMIC au moins 1500 €.
    La classification de l’emploi dans la convention collective est le niveau G1
    Coefficient : non mentionné dans le contrat
    type de contrat : 11
    Pourriez vous m’éclairez s’il vous plait?
    Cordialement,
    Ma

    • Bonjour,

      Vous êtes très probablement encadré en tant qu’ouvrier niveau C1 coefficient 140 : exécution des tâches simples ou répétitives conformément à des procédures indiquées et sous le contrôle direct d’un agent d’un niveau de qualification supérieur (exécution, à la main ou sur appareil d’utilisation simple, de tâches élémentaires n’entraînant pas de modification du produit).

      Votre convention collective ne prévoit pas une grille de rémunération spécifique pour les salariés en contrat de professionnalisation. Votre employeur doit donc respecter le barème national imposant une certaine rémunération minimale pour les jeunes en contrat pro : https://www.gestionnaire-paie.com/salaire-contrat-de-professionnalisation/

  63. Bonjour,

    je suis sur le point de répondre à une offre d’emploi comme conducteur travaux dans une société de GSM qui me dit être régie par la convention collective de la Métallurgie.
    Je suis conducteur travaux dans les TP cadre A depuis 6 ans (conventions collectives BTP)
    j’ai 52 ans et une expérience de 30 de métier
    Ets ‘il possible d’avoir une base de salaire sachant que mon salaire actuel est de 3050 x13 mois
    la société me propose 3100 X 12
    •Une prime annuelle sur objectif de 0 à 10% du salaire annuel, les indicateurs sont partagés en début d’année ce qui à mon sens n’est que subjective ….
    Sachant que les salaires en Métallurgie sont plus important
    dois je demander plus que celui proposé
    Merci de votre retour
    Cordialement

      • Bonjour,

        Nous ne sommes pas en mesure de vous donner des conseils concernant votre négociation. Nous pouvons uniquement vous indiquer ce qu’il serait correct d’après la convention collective. Le salaire qui vous a été proposé est légèrement supérieur au minima conventionnel pour le coefficient 130 (base de 151,66 h/mois), pour le coefficient 114 (salariés au forfait annuel en heures) ou pour le coefficient 100 (salariés au forfait annuel en jours). Donc en gros des coefficients relevant de la position II de la classification des emplois.
        Concernant la prime annuelle, elle n’est pas prévue par la CCN. Vous pouvez négocier l’accord d’une telle prime en fonction de votre expérience.

  64. Bonjour, pouvez vous m’éclairez svp

    Je suis opérateur polyvalent niveau 1 échelon 3 coef 155 en haute savoie, mon entreprise est soumise a la convention collective en metalurgie.
    J’ai vu sur les grilles des salaires en metalurgie que je devrais être a 18218€/an du coup 1518€/mois, est ce vrai où je me suis tromper de source?
    Si je me suis tromper a combien de je devrais etre.
    Et si j’ai vrai que puis-je faire vu que je suis payer moins?
    Merci

  65. Bonjour,

    Pouvez vous me confirmer qu’un salarié dépendant de la convention de la Métallurgie Loire et Yssingeaux, classé au niveau V échelon est obligatoirement cadre ou assimilé Cadre ?
    Ou est ce que l’employeur peut choisir, en fonction des attributions du salarié et de son poste de travail, de le maintenir en agent de maîtrise ou technicien ?

    • Bonjour,

      La classification des emplois de la CCN Métallurgie Loire et Yssingeaux est celle de la Classification de l’accord national du 21-7-75 modifié [v. la synthèse MÉTALLURGIE : ACCORDS NATIONAUX (OUVRIERS, ETAM, INGÉNIEURS ET CADRES)
      Le niveau V correspond aux Administratifs et techniciens (échelons 1, 2, 3) et aux agents de maîtrise.

  66. Bonjour actuellement chef d’équipe de nuit mon niveau 2 echelon 3 et coefficient 190 mon salaire est de 2188 est ce sous payer et que dois je faire

  67. Bonjour Florence, actuellement cadre commercial.le minimum garanti pour ma part est de 36584 euros soit 3048 euros brut par mois. Une seul revalorisation de salaire en fin d’année.
    J aimerai donc savoir si le calcule du minimum garanti se calcule mois par mois avec donc une revalorisation a la fin de l’annee exemple : si sur quelques mois je n’arrive pas au minimum de 3048 euros il me régularise ces mois la uniquement?
    Ou
    Il font le totale sur l’année sans distinguer mois par mois.

    Merci d’avance de votre retour.

    Et merci pour votre travail.

    Cordialement.

    • Bonjour,

      Dans tous les cas, le minimum mensuel conventionnel doit être respecté. Si il y avait des mois quand le salaire était inférieur au minimum conventionnel, votre employeur devra faire la régularisation sur votre prochain bulletin de paye.

  68. Bonjour ,
    je travail dans une boite en Saône et Loire depuis 10 ans et 7 mois, dépendant de la convention collective métallurgie Saône et Loire,
    J’ai un niveau 5
    indice 3.
    coefficient 365.
    je ne suis pas agent de maîtrise ni cadre.
    je souhaiterai savoir si c’est normal et quel est le salaire minimum avec ces indicateurs.
    En vous remerciant par avance.
    Bien cdt.

  69. Bonjour ,
    Je suis ajusteur soudeur coefficient 285 niveau 4 TA4,
    Classification ouvrier convention collective métallurgie.
    Ma DRH ne veut pas me classer en technicien, je ne comprends pas ?
    Auparavant sur mes fiches de salaire il y avait cette classification et du jour au lendemain est apparu ouvrier.
    Que dois faire ?
    Cela correspond t’il?
    Cordialement

  70. Bonjour,
    Mon contrat est régie par la convention collective de la métallurgie et mon entreprise est située en Savoie. Je suis ingénieur mécanique BAC+5 avec un master , j’ai intégré ma nouvelle entreprise avec 2 ans d’expérience aux niveau du BE comme ingénieur d’étude. Ma qualification est Niveau II – Échelon 2 Coeff 225. J’aimerais bien comprendre si ma qualification et mon coefficient sont bien calculés?
    Si c’est pas le cas, quel sont les avantage ou désavantage de ne pas avoir le bon coeff lié a son poste?

    • Bonjour,

      Selon la convention collective c’est l’employeur qui décide quelle est votre qualification (coefficient/niveau/échelon) en fonction de vos attributions et votre expérience. Celle-ci devra être ensuite précisée dans le contrat de travail et le salaire sera en concordance.
      Si vous n’êtes pas sûr d’être bien encadré, n’hésitez pas de consulter la convention collective et d’en discuter ensuite avec votre employeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *