Cabinets médicaux : grille des salaires 2017

Les grilles des salaires dans la convention collective du personnel des Cabinets médicaux (BO n° 3168) viennent d’être mises à jours. Voici les valeurs applicables en 2017.

 cabinets médicaux

CABINETS MÉDICAUX : NOUVEAUX SALAIRES MINIMA 2017

La convention collective nationale des cabinets médicaux régit les rapports entre les employeurs et le personnel travaillant dans ces structures à titre professionnel uniquement, à l’exclusion du personnel travaillant également au domicile du médecin.

L’avenant n°70 du 12 janvier 2017 a fixé des nouveaux minima sociaux pour les salariés des cabinets médicaux (augmentation de 1 %). La nouvelle valeur du point est ainsi fixée à 7,45 .

L’augmentation est applicable rétroactivement au 1er janvier 2017 dans les cabinets adhérents à l’une des centrales syndicales signataires de l’accord et depuis le 9 juillet 2017 pour les non-adhérents (arrêté d’extension du 30 juin 2017, JO du 8 juillet).


CoefficientTaux horaireMinima mensuel
2009,824 €1 490,00 €
2039,971 €1 512,35 €
20410,020 €1 519,80 €
20510,070 €1 527,25 €
20610,119 €1 534,70 €
20710,168 €1 542,15 €
20910,2661 557,05
21010,3151 564,50 €
21510,561 €1 601,75 €
21610,610 €1 609,20 €
21810,708 €1 624,10 €
22010,806 €1 639,00 €
23511,543 €1 750,75 €
24512,034 €1 825,25 €
26012,771 €1 937,00 €
26513,017 €1 974,25 €

SPÉCIFICITÉS DE LA PAYE DU PERSONNEL DES CABINETS MÉDICAUX

Durée du travail

L’amplitude de la journée de travail est limitée à 10 heures pour les salariés des cabinets médicaux. En cas de journée discontinue, 2 vacations au maximum sont acceptées, dont la plus courte ne peut pas être inférieure à 3 heures.

Les gardes ne peuvent pas excéder 1 dimanche par mois et 4 nuits par mois, dont 2 consécutives au maximum. Elles sont incluses dans le temps du travail ou rémunérées en heures supplémentaires (entente entre le salarié et l’employeur).

Les heures supplémentaires effectuées entre 22h et 6h (travail de nuit) sont majorées de 100 %, à l’exclusion des gardes.

Prime d’ancienneté

Les salariés des cabinets médicaux peuvent bénéficier d’une prime d’ancienneté selon les conditions suivantes :


AnciennetéTaux*
Après 3 ans4 %
Après 6 ans7 %
Après 9 ans10 %
Après 12 ans13 %
Après 15 ans16 %
Après 18 ans18 %
Après 20 ans20 %

*Base de calcul : salaire réel ou salaire minimum conventionnel

Si le salarié change de cabinet il bénéficie dans le nouveau cabinet de la moitié de l’ancienneté acquise dans le cabinet précédent pour un emploi analogue ou plus élaboré.

32 Commentaires

  1. Bonjour,

    Je voudrais savoir au niveau du coefficient 210 secrétaire médicale diplômée ETCCCC … à quoi correspond la phrase : APPLICATION D UNE PROCEDURE DE QUALITE… merci de me préciser en quoi consiste cette tâche administrative. Merci de votre réponse.

    • Bonjour,

      C’est l’employeur qui vous attribue le coefficient lors de l’embauche en fonction des aptitudes et de l’expérience acquise. Celui ci doit être en accord avec la convention collective. Pour toute information liée à ce sujet vous devez consulter votre employeur.

  2. Bonsoir, Une secrétaire médicale faisant , en plus de ses fonctions d’accueil patients, standards , tenues des agendas, frappe de courriers, dossiers d’hospitalisation, gestions des dossiers patients, la stérilisation pour 5 médecins ORL, plaçant les HT, HR et PSG , peut prétendre à quel coefficient ? Merci pour votre réponse

    • Bonjour,

      Selon la convention collective c’est l’employeur qui décide quelle est votre qualification (coefficient/niveau/échelon) en fonction de vos attributions et votre expérience. Celle-ci devra être ensuite précisé dans le contrat de travail.

  3. Bonjour,
    je suis infirmière anesthesiste dans le prive avec une ancienneté de 24 ans, ma prime d’ancienneté n’évolue plus, est ce normal? et mon coefficient est 235, est-ce normal? Ma profession n’est pas dans la liste recensée de cette convention.
    Merci pour les infos

    • Bonjour,

      Selon la convention collective c’est l’employeur qui décide quelle est votre qualification (coefficient/niveau/échelon) en fonction de vos attributions et votre expérience. Celle-ci devra être ensuite précisée dans le contrat de travail.

  4. Bonjour,je suis embauchée en tant que »assistante polyvalente « dans un cabinet médical alors que je suis infirmière spécialisée en orll .mon coefficient est à 235 il y aura t’il des conséquences pour ma retraite ?et est-ce le bon coefficient ?
    Merci pour votre réponse

    • Bonjour,

      Selon la convention collective c’est l’employeur qui décide quelle est votre qualification (coefficient/niveau/échelon) en fonction de vos attributions et votre expérience. Celle-ci devra être ensuite précisée dans le contrat de travail.

  5. bonjour,
    j’ai plus de 5 ans d’ancienneté dans le secrétariat médicale (accueil, facturation, encaissement, FSE, frappe de CR, etc..), je souhaiterais connaître le salaire de base brut pour un 35h avec cette expérience-là, car les salaires proposés sur le marché sont des salaires pour secrétaires médicales sans expérience soit 1400 euros net, je trouve ça vraiment abusif. merci.

    • Bonjour,

      Selon la convention collective c’est l’employeur qui décide quelle est votre qualification (coefficient/niveau/échelon) en fonction de vos attributions et votre expérience. Celle-ci devra être ensuite précisée dans le contrat de travail et votre salaire sera en concordance.

  6. Bonjour,

    Lors d’un changement de cabinet médical, la reprise de l’ancienneté est elle applicable dès l’embauche ? Dans mon cas, mon nouvel employeur m’a indiqué ne prendre en compte dans un premier temps que 4% de ma prime d’ancienneté et celle ci sera augmentée 6 mois plus tard (10 ans d’ancienneté dans un autre cabinet médical), a t’elle le droit de fractionner cette prime d’ancienneté ?

    merci pour voter réponse.

    • Bonjour,

      La convention collective prévoit que le personnel changeant de cabinet au cours de sa carrière bénéficie, dans le nouveau cabinet, de la moitié de l’ancienneté acquise dans le cabinet précédent pour un emploi analogue ou plus élaboré.

  7. Bonjour,
    j’ai plus de 20 ans d’ancienneté dans le secrétariat médical de la fonction publique (APHP). Mon indice majoré est 433. Comment dois-je convertir dans le secteur privé ? J’aimerai savoir combien je gagnerai par mois, voire par an. Je travaille 35h par semaine, 151,67 h. Merci

    • Bonjour,
      Malheureusement, nous ne connaissons pas les équivalences entre le privé et le public. C’est généralement le résultat d’une négociation à mener avec votre future employeur privé.

    • Bonjour,
      Non, la 5ème semaine n’ouvre pas à des jours fractionnés. Les jours de fractionnements, sont générés quand le salarié a pas pu prendre son congé principal, ou pas 10 jours consécutifs.

  8. Bonjour, Je suis secrétaire médicale à temps partiel (28h/sem) avec un coefficient 204 dans un cabinet privé depuis 2008. Je voudrais savoir si le coefficient peut être augmenté car cela me fait un salaire ridicule, de plus que j’ai un niveau BAC +2. Merci de votre réponse.

    • Bonjour,

      Selon la convention collective c’est l’employeur qui décide quelle est votre qualification (coefficient/niveau/échelon) en fonction de vos attributions et votre expérience. Celle-ci devra être ensuite précisée dans le contrat de travail et le salaire sera en concordance.

  9. Bonjour,

    Je travaille depuis 11 ans dans un cabinet médical. Sur ma fiche de paie il est mentionné « réceptionniste » avec un coefficient de 200. J’ai 11 praticiens à gérer ; je prends les rendez-vous téléphoniques, accueil les patients, frappe quelques documents. Mon salaire n’a pas été revu à la hausse hormis l’augmentation du smic. Est-ce normal ?

    • Bonjour,

      Le salaire minima afférent au coefficient 200 est 1 490,00€. Vu votre expérience et les tâches que vous effectuez, nous vous suggérons d’en discuter avec votre employeur pour vous encadrer à un coefficient supérieur. Ensuite votre salaire va automatiquement augmenter.

  10. Bonsoir, j’ai fait un remplacement de 15 jours en avril et un autre en juillet à temps partiel en cdd (20h) dans un cabinet médical (coeff 205) . Entre mon salaire d’avril et celui de juillet je perds 60 euros pour le même temps de travail. L’explication donnée est la suivante :  » le taux horaire entrée/sortie est un taux horaire d’absence et non le taux horaire du contrat, il est différent tous les mois puisque c’est le salaire de base divisé par les heures réelles du mois et non les heures mensualisées : par exemple pour juillet
    901.37€/88h=10.243€ ».
    Cela semble être la mensualisation. Pouvez-vous m’expliquer un peu mieux
    En vous remerciant

    • Bonjour,

      Le calcul de la retenue des absences se fait en principe selon la méthode de l’horaire réel (la seule reconnue par la Cour de cassation), ou par une autre méthode (jours ouvrés / ouvrables / calendaires, trentièmes), si celle-ci est plus favorable au salarié.

      Dans le cadre de la méthode de l’horaire réel, pour obtenir le taux horaire de l’absence, le salaire est divisé par le nombre d’heures réellement travaillées dans le mois. Un taux horaire moyen à appliquer au nombre d’heures d’absence est ainsi obtenu, dans votre exemple 10.243€.

  11. Bonjour,

    Je travaille depuis 30 ans dans une searl. En 2013 nous sommes passés des conventions collectives des hospitaliers privés à des conventions collectives des cabinets privés : de ce fait mon salaire n’évoluera plus… Je travaille 10 heures par jour et la demie heure entre midi et deux m’est décomptée, est ce légal d’autant que je n’ai pas toujours le temps de la prendre ? Nous travaillons sur une semaine de 4 jours , donc deux repos hebdomadaires, en ce qui me concerne le vendredi et le jeudi : je viens de demander 3 jours de cp : lundi mardi travaillés, mercredi jeudi et vendredi CP : on ne m’accorde pas de cp le vendredi car c’est mon jour de repos, ce qui me fait donc un négatif dans les horaires , est ce normal? merci de vos réponses

    • Bonjour,

      Dès lors que la durée quotidienne de travail est d’au moins 6 heures, vous avez droit au moins 20 minutes de pause (art. L. 3121-33 du Code du travail). Votre convention collective ne prévoit pas des dispositions spécifiques concernant ce sujet. Vous êtes libre d’utiliser cette pause pour votre repas, vu que c’est entre midi et 14h. La pause déjeuner peut être considérée comme du temps de travail effectif à deux conditions (art. L. 3121-1) :
      – vous êtes à la disposition de votre employeur ;
      – vous vous conformez aux directives de votre employeur, sans pouvoir vaquer librement à des occupations personnelles.
      Si le vendredi est votre jours habituel de repos, il est tout à fait normal que l’employeur ne vous accord pas de CP ce jour là.

  12. Bonjour 29 ans d ancienneté sur mon bulletin de salaire marqué coef 235 manipulatrice diplômée j ai passe mon controle de connaissance taux horaires 12,80 euros certaines personnes viennent d intégrer le service et leurs t h est de 13,40 est ce normal je n ai aucun recours

    • Bonjour,

      Le minima horaire conventionnel pour votre coefficient est de 11,543 €. Tous les salariés encadrés au coefficient 235 doivent percevoir au moins ce salaire horaire, peu importe leur ancienneté dans l’entreprise. Pour récompenser l’ancienneté, votre convention collective prévoit une prime d’ancienneté. Après 20 ans, elle est de 20% de votre salaire réel ou du minima conventionnel.

  13. Bonjour,
    Pour un salaire supérieur au minima mensuel, la prime d’ancienneté doit-elle être calculée sur le salaire réel ou sur le salaire minimum? Et à temps partiel, cette prime doit-elle être proratisée? Sur quels textes s’appuyer, la convention collective ne le précisant pas? Merci.

    • Bonjour,

      La base de calcul de la prime d’ancienneté n’est pas précisée dans la convention collective.
      Décision de la commission d’interprétation du 8-12-99 : « un
      calcul sur le salaire réel ou sur le salaire minimum conventionnel
      constituent 2 formules qui sont conformes au texte ».
      Le personnel changeant de cabinet au cours de sa carrière bénéficie,
      dans le nouveau cabinet, de la moitié de l’ancienneté acquise
      dans le cabinet précédent pour un emploi analogue ou plus élaboré.

  14. Bonjour, Je travaille chez des pneumologues depuis 8 ans en CDI, je pose des appareils de polysomnographie (recherche apnées du sommeil). Je pose entre deux et sept polysomnographie par jour. Je suis en CDI pour une heure par jour, mon statut : secrétaire médical, Coeff 205. S’agit-il d’un acte médical ? Suis-je en mesure de demander un statut plus en réalité avec mes vraies fonctions ?
    Par ailleurs, ce même cabinet m’embauche en CDI femme de ménage depuis 15 ans, deux heures trente par jour. Deux contrats, deux bulletins de paie. En a t-il le droit ? Puis-je demander un seul contrat partiel pour les deux emplois cumulés ? Merci.

    • Bonjour,

      Oui, vous pouvez cumuler deux emplois pour le même employeur. Vu qu’il s’agit d’une activité totalement différente (secrétaire médicale et femme de ménage) c’est ok d’avoir deux contrats (et deux bulletins de paie ) différents.

  15. Bonjour
    J’aurai besoin d’un petit renseignement svp…

    Est il normal qu’au sein d’une même équipe de manipulateur en radiothérapie (coef 235 pour l’ensemble des manip) des salaires de bases soient différents ?

    • Bonjour,

      Si le minimum conventionnel est respecté, l’employeur a le droit d’offrir des salaires supérieurs. Ce n’est pas obligatoire que les salariés soient identiques même s’il s’agit de même coefficient.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *