AGEFIPH : nouvelles aides 2018

L’accompagnement des personnes handicapées et des entreprises dans leurs projets est dorénavant  simplifiée via une nouvelle offre de services et d’aides financières  proposée par l’ AGEFIPH. Voici une petite synthèse des principes appliqués ainsi que des aides proposées.

AGEFIPH

PRINCIPES APPLIQUÉES PAR L’ AGEFIPH

L’action de l’ Agefiph se concentre sur la compensation du handicap, en complémentarité avec le droit commun. Pour anticiper les ruptures de parcours et faciliter les transitions professionnelles, les besoins des personnes ont été priorisés même avant l’accession à leur  statut d’handicapé.

Désormais, toute personne, quel que soit son statut et son âge, pourra faire appel à l’Agefiph dès lors qu’elle  est reconnue handicapée ou qu’elle a commencé des démarches pour faire reconnaitre son handicap.

Un autre principe proposé par l’Agefiph fait référence à l’intégration de façon continue des innovations ainsi qu’à l’adaptation constante aux besoins des personnes handicapées et des entreprises.

AIDES FINANCIÈRES DE L’AGEFIPH

A compter du 23 avril 2018, l’Agefiph devient l’interlocuteur privilégiée des entreprises et des acteurs du monde économique. Ses collaborateurs accompagnent l’ensemble des sociétés quels que soient leur taille et leurs secteurs d’activité, dans la mise en œuvre de politique emploi handicap.

AIDE A L’EMPLOI DES TRAVAILLEURS HANDICAPES

L’aide à l’emploi des travailleurs handicapés compense les surcoûts induits par le handicap d’une personne à son poste de travail.

Indexé sur le Smic, au 1er janvier 2018, le montant de cette aide, par poste de travail occupé à temps plein, est de indexé du smic et porte la valeur de 5.434 € (9,88 € x 550) pour le taux normal ou 10.818,6 € (9,88 € x 1095) pour le taux majoré.

A retenir que cette aide ne peut se cumuler pour un même poste avec l’aide au poste versée par l’Etat ou avec des aides portant sur le même objet.

AIDE A L’EMBAUCHE EN ALTERNANCE

Cette aide est accordée afin de soutenir l’effort de l’employeur recrutant une personne handicapée en alternance.

En contrat d’apprentissage, le montant maximum est de 3.000 €, proratisé en fonction de la  durée du contrat de travail. L’aide est aussi cumulable avec les autres aides de l’Agefiph et les aides à l’emploi et à l’insertion professionnelle délivrées par l’Etat ou les Régions.

Pour le contrat de professionnalisation, le montant maximum est de 4000 € avec les mêmes conditions.

Toutefois, pour que l’aide soit accordée pour ce type de contrat, la durée de celui-ci doit être au minimum de six mois et la durée hebdomadaire de travail du salarié doit être au moins égale à 24 heures.

AIDE A L’ACCUEIL

Cette aide d’un montant maximum de 3.000 €, est accordée aux employeurs des personnes handicapées en CDI ou CDD de six mois et plus. Dans le cadre de l’évolution et/ou de la mobilité professionnelle du salarié handicapé, l’aidé accordée vise à faciliter l’accueil et l’intégration de la personne handicapée nouvellement recrutée ainsi que son accompagnement sur un nouveau poste.

L’aide n’est accordée que sur la base d’un plan d’action précisant les mesures exactes que l’employeur met en place pour l’intégration de personnes handicapées et peut être cumulable avec les autres aides de l’Agefiph.

AIDE A L’ADAPTATION DES SITUATIONS DE TRAVAIL ET PRESTATIONS D’ACCOMPAGNEMENT DES EMPLOYEURS

Ce type d’aide a pour objectif l’insertion et/ou le maintien dans l’emploi par l’adaptation du poste de travail d’une personne handicapée, suite à l’attestation du handicap émise par le médecin du travail. Son montant est évalué après une analyse rigoureuse de chaque situation.

A part les aides ci-dessus mentionnées, l’AGEFIPH propose également des prestations d’accompagnement des employeurs embauchant des personnes handicapés.  Ce type de prestation également est destinée aux employeurs qui ou qui souhaite maintenir un salarié handicapé à son poste.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *